NOUVELLES

De Sotchi à la LNH, la transition

26/02/2014 02:25 EST | Actualisé 27/04/2014 05:12 EDT

Difficile d'imaginer un scénario plus étrange pour la reprise des activités du Canadien et des Red Wings que celui que l'on verra mercredi soir à Montréal.

Un texte de Guillaume Lefrançois Twitter Courriel

Mike Babcock est l'entraîneur-chef des Red Wings (26-20-12), et il était celui d'Équipe Canada jusqu'à dimanche dernier. Sur son banc, cinq Suédois, qu'il a vaincus en grande finale voilà trois jours, recommenceront à jouer pour lui. Le tout en sol canadien, où Babcock sera présenté à la foule.

Les Red Wings, eux, ont d'autres chats à fouetter. Si les séries s'amorçaient mercredi, ils en feraient partie, mais à titre de dernière équipe qualifiée, avec un maigre point d'avance sur les Sénateurs d'Ottawa, les Blue Jackets de Columbus et les Capitals de Washington.

« J'ai vu les joueurs dans l'avion hier, je les ai salués et on avait une rencontre d'équipe hier soir, a raconté Babcock, après l'entraînement de mercredi en vue du duel contre le Canadien (32-21-6). On pense maintenant aux Red Wings, on est dans une bagarre pour les séries. On est fiers de participer aux séries chaque année. »

Les Red Wings ont participé aux séries au cours des 22 dernières saisons. Leur dernier échec remonte à la campagne 1989-1990, et il avait coûté à Jacques Demers son emploi.

La santé revient... et repart!

Ce qu'ils sont hypothéqués, ces Red Wings, cette saison. Parmi les patineurs, seuls le défenseur Kyle Quincey et l'attaquant Drew Miller - un honnête joueur de soutien - ont disputé les 58 matchs de l'équipe.

Babcock était tout de même heureux d'annoncer que Pavel Datsyuk sera du match, même s'il traîne une blessure à un genou, en dépit de laquelle il a participé aux Jeux de Sotchi.

Toujours à l'avant, Johan Franzen devrait revenir au jeu après avoir raté 22 des 23 derniers matchs des siens en raison d'une commotion cérébrale. Babcock a toutefois rappelé qu'une décision serait prise avant le match dans son cas.

Laissé de côté lors des huit matchs avant la pause olympique, Todd Bertuzzi devrait également retrouver sa place. La perte de Henrik Zetterberg (dos) pour les huit prochaines semaines ouvre en effet une place à l'avant.

Le souhait d'Alfredsson

Évidemment, dans l'entourage des Wings, le sujet des joueurs de la LNH aux Jeux olympiques est inépuisable. L'équipe a perdu à Sotchi son meilleur marqueur en Zetterberg, en plus d'y avoir envoyé un Datsyuk à la santé chancelante.

« Ce sont des blessures qui existaient avant les Jeux, a toutefois rappelé le directeur général des Red Wings et adjoint de Steve Yzerman avec Équipe Canada, Ken Holland.

« Je ne crois donc pas que les Jeux y sont pour quelque chose. Si nos joueurs n'avaient pas été à Sotchi, ils n'auraient pas pris deux semaines de vacances! »

Daniel Alfredsson, lui, y a vécu ses cinquièmes JO. Comme bien des joueurs, il croit que la LNH devrait permettre à ses joueurs de participer aux Jeux de 2018, à Pyeongchang.

« Personnellement, je serais déçu, a admis le vétéran de 41 ans. Pas que je vais jouer! Mais pour les autres, en sachant quel genre d'expérience c'est. Ça veut dire beaucoup pour les pays, ça rend les joueurs fiers. Ça serait très dommage. »

Depuis des mois, le commissaire de la LNH Gary Bettman rappelle à qui veut l'entendre que son circuit sacrifie des soirées de hockey aux heures de grande écoute au profit de matchs disputés tôt le matin. Il répète aussi que les Jeux font en sorte que les équipes ne sont pas touchées équitablement par la quinzaine, selon le nombre de joueurs qu'elles y dépêchent.

« Je peux comprendre certains arguments, mais il y a plus de positif que de négatif, croit Alfredsson. C'est de la bonne visibilité pour le sport, plusieurs personnes voient des joueurs représenter leur pays et c'est spécial pour eux. J'espère qu'il y aura une entente à long terme et qu'on ne devra pas négocier chaque fois. »

Trios à l'entraînement

  • Franzen-Datsyuk-Bertuzzi
  • Abdelkader-Helm-Alfredsson
  • Tatar-Sheahan-Jurco
  • Miller-Andersson-Nyquist

Défenseurs

  • Ericsson-Kronwall
  • DeKeyser-Quincey
  • Lashoff-Smith

Gardiens

  • Howard
  • Gustavsson

PLUS:rc