NOUVELLES

Angèle Arsenault est décédée

26/02/2014 09:46 EST | Actualisé 28/04/2014 05:12 EDT

Angèle Arsenault, une grande dame de la chanson acadienne qui avait entamé une carrière d'auteure-compositrice-interprète après des études à Moncton et à l'Université Laval, n'est plus.

Originaire d'Abram-Village, à l'Île-du-Prince-Édouard, Angèle Arsenault est décédée mardi à Saint-Sauveur, au Québec, emportée par le cancer. Elle avait 70 ans.

Avec ses lunettes rondes et son sourire lumineux, ses mots simples et vrais, Angèle Arsenault a su toucher le coeur du public.

Elle avait fait ses débuts sur scène en 1963 à Moncton. Elle avait commencé sa carrière en interprétant des chants traditionnels acadiens. Mais c'est dix ans plus tard, au tournant de la trentaine, qu'elle va véritablement s'exprimer. À l'époque, Angèle Arsenault venait de s'installer à Montréal.

C'est en partageant son quotidien, dans lequel bien des gens se reconnaissent, qu'elle devient célèbre. Son album Libre se vend à plus de 300 000 exemplaires en 1978.

L'Acadie aussi lui inspire ses plus belles chansons, qu'on pense à Grand-Pré ou Y'a une étoile pour vous. D'autres titres ont aussi marqué l'imaginaire, dont Moi j'mange, et Je veux toute toute toute la vivre ma vie.

Angèle Arsenault était régulièrement invitée dans des festivals au Canada et en France, En mai 2013, elle avait participé au spectacle « Le retour de nos idoles » avec Michel Fugain et Jean-Pierre Ferland, au Capitole de Québec.

Angèle Arsenault avait aussi fait l'ouverture du Chantauteuil à Québec en compagnie d'Édith Butler.

Avec des informations d'Ève Payette

PLUS:rc