NOUVELLES

Syrie/Hezbollah: plusieurs raids israéliens depuis un an

25/02/2014 12:59 EST | Actualisé 27/04/2014 05:12 EDT

Israël, qui a frappé dans la nuit de lundi à mardi le puissant mouvement chiite Hezbollah à la frontière libano-syrienne, a mené depuis janvier 2013 plusieurs raids en Syrie visant à empêcher des transferts d'armes sophistiquées au mouvement libanais à la faveur du conflit syrien.

--2013--

- 30 jan: L'aviation israélienne bombarde près de Damas un site de missiles sol-air et un complexe militaire adjacent soupçonné d'abriter des produits chimiques. Israël redoute des transferts d'armes au Hezbollah libanais, qui soutient militairement le président syrien Bachar al-Assad, d'après un responsable américain.

Selon des informations publiées par le New York Times, le raid pourrait avoir endommagé le principal centre syrien de recherche sur les armes biologiques et chimiques. Le ministre israélien de la Défense confirme implicitement le raid et réaffirme qu'Israël ne permettra pas que des armes soient transférées de Syrie au Hezbollah.

- 3 et 5 mai: Israël mène deux raids aériens près de Damas, qui visent, selon un haut responsable israélien, à empêcher un transfert d'armes iraniennes au Hezbollah.

Le deuxième raid vise un centre de recherches scientifiques à Jamraya, déjà touché par le raid de janvier, ainsi que deux objectifs militaires --un important dépôt de munitions et une unité de la défense anti-aérienne--, selon un diplomate à Beyrouth s'exprimant sous couvert de l'anonymat. Une ONG fait état de la mort d'au moins 42 soldats syriens.

Le régime de Damas annonce qu'il répliquera immédiatement et durement à toute nouvelle attaque d'Israël contre son territoire. Le Hezbollah affirme que son allié syrien lui livrera de nouveaux types d'armes.

- 30 oct: Des avions de combat israéliens frappent une base aérienne dans le nord-ouest de la Syrie, selon des médias.

La chaîne à capitaux saoudiens Al Arabiya indique que le "bombardement a visé une cargaison de missiles sol-air destinée au Hezbollah au Liban". La chaîne américaine CNN, citant anonymement un responsable de l'administration américaine, souligne également que les avions de combat ont visé des missiles et des équipements associés.

--2014--

- 25 fév: Une source au sein des services de sécurité libanais affirme que "deux raids israéliens ont frappé une cible du Hezbollah à la frontière libano-syrienne", sans être en mesure de dire quelle était la nature de la cible.

L'OSDH indique de son côté que l'objectif était une "base de missiles" appartenant au mouvement chiite armé. "Le plus probable, c'est que le raid israélien s'est produit en territoire libanais, mais on ne peut pas être totalement affirmatif car dans cette région la frontière n'est pas bien tracée", selon une source militaire libanaise.

acm/bc/cnp

PLUS:hp