NOUVELLES

Philippines: affrontements avec la police lors d'une manifestation anti-Obama

25/02/2014 05:28 EST | Actualisé 27/04/2014 05:12 EDT

MANILLE, Philippines - Des affrontements avec la police ont éclaté mardi, aux Philippines, lorsque 300 manifestants, environ, ont fait part de leur opposition à la présence militaire des États-Unis dans leur pays et à la visite, en avril, du président Barack Obama.

Des policiers anti-émeute qui avaient formé un cordon de protection sur une rue de Manille menant à l'ambassade des États-Unis ont été poussés par des manifestants. Ceux-ci ont répliqué mais les affrontements qui ont suivi n'ont pas fait de blessé. Personne n'a été arrêté.

Les protestataires ont brandi des affiches sur lesquelles on pouvait lire: «Dehors, les troupes américaines» et «Obama n'est pas le bienvenu».

Environ 500 militaires américains sont basés dans le sud des Philippines afin d'assurer à leurs homologues philippins une formation en matière de lutte au terrorisme. Les manifestants ont voulu faire savoir qu'à leur avis, cette présence militaire brimait la souveraineté des Philippines.

PLUS:pc