NOUVELLES

Obama menace Karzaï de retirer toutes ses troupes d'Afghanistan

25/02/2014 05:15 EST | Actualisé 27/04/2014 05:12 EDT

Aux États-Unis, le président Barack Obama commence à montrer des signes d'impatience dans le dossier de l'Afghanistan.

Au cours d'un entretien téléphonique, il a informé mardi son homologue Hamid Karzaï qu'il pourrait rapatrier l'ensemble de ses troupes d'ici la fin de l'année si l'Afghanistan continue de refuser la signature d'un accord bilatéral de sécurité pour encadrer la présence américaine après la fin de la mission de l'OTAN, en décembre.

Depuis des mois, le président afghan refuse de signer cet accord en prétextant qu'il préfère laisser cette tâche à son successeur, qui sera élu en avril.

Pour la première fois toutefois, Barack Obama n'a pas complètement fermé la porte à la signature d'un accord « plus tard dans l'année » avec le prochain président afghan.

L'armée américaine est présente en Afghanistan depuis 13 ans. Elle s'est déployée dans le pays dans la foulée du 11 septembre 2011 afin de déloger du pouvoir les talibans qui avaient offert un sanctuaire aux dirigeants d'Al-Qaïda, dont Oussama ben Laden.

Le retrait total des troupes américaines ouvrirait une période d'incertitude dans un pays toujours en proie aux attaques sanglantes et où le pouvoir central, très fragile, est porté à bout de bras par l'aide internationale, militaire ou civile.

Le seul financement des 352 000 hommes des forces afghanes en 2013 a coûté 6,5 milliards de dollars, dont 5,7 milliards pris en charge par Washington.

PLUS:rc