NOUVELLES

L'équipe du Renouveau démocratique de Saguenay débarque à Montréal

25/02/2014 02:27 EST | Actualisé 26/04/2014 05:12 EDT

Comment s'opposer au maire de Saguenay, Jean Tremblay? L'équipe du Renouveau démocratique est de passage à Montréal pour apprendre les rouages du fonctionnement de la politique montréalaise.

Un texte de François Cormier Twitter Courriel

Le chef du parti Paul Grimard et la conseillère municipale de l'opposition Josée Néron ont d'ailleurs été salués par le maire Denis Coderre lors de la séance du conseil municipal de Montréal.

« C'est très intéressant de voir que les conseillers et la population peuvent s'exprimer », affirme Paul Grimard. « C'est la nuit et le jour, comparativement à Saguenay. On laisse aux gens la possibilité de s'exprimer longuement. Ils posent des questions et on leur donne des réponses », ajoute-t-il, critiquant du même souffle son opposant, le maire Jean Tremblay. « À Saguenay, tout est réglé en dix minutes ».

Le conseiller municipal de Projet Montréal Guillaume Lavoie fait partie des gens rencontrés par le délégation de Saguenay. « Ils viennent surtout voir comment on s'organise, comment on se partage le travail, comment on prépare une période de questions », explique Guillaume Lavoie. « Le rôle de l'opposition est très important. Encore faut-il que le maire le rende possible », soutient-il.

L'équipe du Renouveau démocratique a rencontré l'opposition officielle de Montréal et rencontre le cabinet de Denis Coderre, mardi. « Ici, c'est un conseil municipal où l'opposition officielle a un véritable statut et de véritables budgets. Pas besoin de se battre pour avoir ces budgets. Il y a une collaboration de l'administration », affirme Guillaume Lavoie.

En plus de Paul Grimard et Josée Néron, la délégation de Saguenay est composée de Luc Desbiens (directeur du cabinet de l'opposition), Catherine Bergeron (responsable des communications) et Nadia Bergeron (attachée politique).

PLUS:rc