NOUVELLES

Le transporteur Asiana condamné pour négligence après un écrasement

25/02/2014 09:11 EST | Actualisé 27/04/2014 05:12 EDT

La compagnie aérienne Asiana Airlines a écopé d'une amende de 500 000 $ pour ne pas avoir traité convenablement les familles des victimes de l'écrasement survenu à San Francisco en juillet dernier.

L'appareil qui transportait 307 personnes s'est écrasé à l'atterrissage, faisant trois morts.

Le département américain des Transports a indiqué que le transporteur a « violé la loi fédérale en étant incapable de fournir les services prévus par son plan d'aides aux familles. »

Le département note qu'il a fallu plus de 24 heures à Asiana pour mettre en place un numéro de téléphone gratuit d'informations pour les familles des victimes. Il relève aussi qu'il a fallu attendre cinq jours pour que toutes les familles des passagers soient contactées.

C'est la première fois que le département impose une amende en invoquant ces motifs.

Le vol 214 d'Asiana Airlines, en provenance de Séoul, en Corée du Sud, s'est écrasé le 6 juillet dernier à l'aéroport de San Francisco. Les enregistrements de vol indiquaient que les deux pilotes avaient demandé de suspendre l'atterrissage quelques secondes avant de frapper un mur de protection puis de s'écraser.

PLUS:rc