NOUVELLES

Le rideau tombe sur la plus récente pièce d'Andrew Lloyd Webber à Londres

25/02/2014 03:07 EST | Actualisé 27/04/2014 05:12 EDT

LONDRES - Le rideau tombera bientôt sur la plus récente comédie musicale d'Andrew Lloyd Webber présentée à Londres.

Les producteurs ont annoncé que «Stephen Ward», une histoire de sexe et de scandale inspirée d'un véritable épisode de la Guerre froide, serait présentée une dernière fois le 29 mars, après avoir été à l'affiche pendant moins de quatre mois.

La pièce a obtenu des critiques mitigées après sa première, en décembre. Elle met en vedette Alexander Hanson dans la peau d'un ostéopathe impliqué dans un scandale en compagnie d'un jeune mannequin, d'un ministre britannique et d'un relationniste soviétique.

Il s'agissait du premier spectacle du compositeur depuis la suite du «Fantôme de l'opéra», «Love Never Dies», en 2010. Le livret et les paroles étaient signés Christopher Hampton et Don Black.

Le producteur Robert Fox a indiqué lundi qu'il était attristé de mettre un terme à la production, mais a ajouté qu'il «croit fermement que cette pièce sera vue par plusieurs publics dans l'avenir».

PLUS:pc