NOUVELLES

Le bitcoin plonge chez MtGox dont le site internet a disparu

25/02/2014 01:28 EST | Actualisé 26/04/2014 05:12 EDT

Le cours du bitcoin sur la plate-forme MtGox de Tokyo a chuté mardi au quart de sa valeur sur les autres sites de transaction de cette monnaie virtuelle dans le monde, quelques minutes avant que le site internet de l'entreprise ne disparaisse.

Les détenteurs de bitcoins ne pouvaient toujours pas récupérer leur monnaie virtuelle plus de deux semaines après la suspension des transactions sur MtGox. La plate-forme tokyoïte avait promis la semaine dernière que tout allait rentrer dans l'ordre, sans convaincre.

Et mardi à 14H00 (05H00 GMT), stupeur: les visiteurs du site www.mtgox.com tombaient désormais sur une page blanche.

"Nous ne pouvons rien faire", a prévenu l'Agence des services financiers du Japon, qui régule les transactions entre des institutions financières comme les banques, les compagnies d'assurances et les maisons de courtage.

L'inquiétude monte au sein des utilisateurs de bitcoins depuis que MtGox, l'une des plus anciennes et importantes plate-formes d'échanges de cette monnaie, a stoppé toute possibilité de retrait le 7 février. La firme a alors évoqué un bug informatique.

La valeur du bitcoin coté par MtGox a plongé depuis. Mardi vers midi heure japonaise (03H00 GMT), il ne valait que 135 dollars, contre 522 sur l'index CoinDesk, qui répercute la valeur de cette monnaie virtuelle sur les principales plates-formes mondiales.

En janvier, un bitcoin cotait plus de 900 dollars chez MtGox.

MtGox, qui n'a pas donné suite à des sollicitations répétées de l'AFP, a assuré après l'annonce de la panne que les problèmes avaient été résolus et que les avoirs des clients étaient en sécurité.

Mais ces détenteurs de bitcoins n'ont toujours pas pu avoir accès à leurs avoirs depuis et, jeudi dernier, la firme a expliqué avoir déménagé son siège au sein de la capitale japonaise en raison de "problèmes de sécurité" non précisés.

"Ce déménagement, combiné à d'autres soucis de sécurité et techniques, ont retardé nos progrès" dans la résolution du problème des transactions, avait souligné MtGox dans le communiqué publié ce jour-là, sa dernière communication en date.

Lundi, l'association américaine qui défend la cause de cette monnaie virtuelle, la Bitcoin Foundation, a annoncé que le patron de MtGox, Mark Karpeles, avait démissionné de son conseil d'administration.

Le bitcoin est la principale valeur du mouvement naissant des monnaies virtuelles. Il est basé sur un code informatique open-source programmé il y a cinq ans par un ou plusieurs individus dont l'identité n'est pas connue.

Contrairement aux monnaies traditionnelles comme le dollar ou l'euro, le bitcoin n'est pas soutenu par une banque centrale ou un gouvernement. Sa création et son transfert sont basés sur des codes cryptographiques.

hih/hg/pn/jlh/ggy/jh

PLUS:hp