NOUVELLES

Dany Laferrière est honoré à Montréal pour son élection à l'Académie française

25/02/2014 07:58 EST | Actualisé 27/04/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - L'écrivain nouvellement «immortel» Dany Laferrière a eu droit à un hommage dans la foulée de son accession à l'Académie française.

La première ministre Pauline Marois figure parmi les dignitaires qui ont assisté à la cérémonie, mardi soir, à la Grande bibliothèque de Montréal.

Quelques représentants de la communauté artistique, dont la comédienne Sophie Cadieux, l'animatrice Monique Giroux et l'humoriste Louis-José Houde, étaient également de la partie.

Le président-directeur général du Conseil des arts et des lettres du Québec, Stéphan Laroche, a profité de l'occasion pour annoncer que Dany Laferrière disposera d'une résidence de création à Paris pour une période de six mois en 2015. Le CALQ offre ainsi aux artistes et écrivains québécois des studios et résidences dans plusieurs villes à travers le monde par l'entremise de son programme de bourses.

L'auteur de «Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer» est devenu en décembre le premier Québécois et le premier Haïtien à être admis à l'Académie française.

Son élection lui vaut le titre d'«immortel», le terme utilisé pour désigner les membres de la prestigieuse institution, dont Victor Hugo, Corneille, Jean de La Fontaine et Eugène Ionesco.

Dany Laferrière a été élu dès le premier tour, devançant largement les cinq autres candidats en lice. Il aura droit au fauteuil numéro deux, qu'ont déjà occupé Montesquieu et Alexandre Dumas fils.

Pauline Marois avait affirmé avoir elle-même recommandé la candidature de l'écrivain lorsque la nouvelle de son élection est tombée.

L'Académie française est composée de 40 membres élus à vie. Sa principale mission, telle qu'expliquée sur son site, est de «travailler, avec tout le soin et toute la diligence possibles, à donner des règles certaines à notre langue et à la rendre pure, éloquente et capable de traiter les arts et les sciences».

PLUS:pc