NOUVELLES

Dany Laferrière disposera à Paris d'un studio du Conseil des arts et des lettres du Québec

25/02/2014 06:29 EST | Actualisé 27/04/2014 05:12 EDT

L'écrivain Dany Laferrière, qui a été élu à l'Académie française en décembre 2013, disposera d'une résidence de création à Paris pour 6 mois en 2015. L'annonce en a été faite mardi à Montréal à l'occasion d'une cérémonie hommage en l'honneur de Dany Laferrière à la Grande Bibliothèque.

Ce logement sera mis à la disposition de l'écrivain par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), en collaboration avec la Délégation générale du Québec à Paris. 

À situation exceptionnelle, moyens exceptionnels

Dany Laferrière est le premier Québécois à être élu à l'Académie française. Il n'a donc pas eu à déposer sa candidature pour obtenir cette résidence, qui lui est octroyée à titre exceptionnel, dans le cadre d'une nouvelle entente avec la Ville de Paris.

Contrairement aux programmes de résidence ordinaires du CALQ, qui sont habituellement accompagnés d'une bourse, l'octroi de la résidence à M. Laferrière ne sera accompagné d'aucune aide financière.

Un ancien squat d'artistes

La résidence dont disposera l'écrivain est située dans le couvent des Récollets, un bâtiment historique du 10e arrondissement de Paris, en bordure du canal Saint-Martin.

Édifié en 1603, le couvent a déjà abrité un hôpital militaire et une école d'architecture.

Dans les années 1990, il a servi de squat à des artistes, puis a dû être complètement rénové à la suite d'un incendie. C'est en 2003 qu'il est devenu un lieu d'accueil pour des artistes et des chercheurs du monde entier.

PLUS:rc