NOUVELLES

L'opposition paralyse les rues de Caracas

24/02/2014 03:37 EST | Actualisé 25/04/2014 05:12 EDT

La circulation automobile a été paralysée lundi dans certains quartiers de Caracas, la capitale du Venezuela, quand des manifestants de l'opposition ont érigé des barricades sur de grandes artères, poursuivant les troubles qui secouent le pays depuis près de deux semaines.

Les barricades ont interféré avec le transport en commun et rendu les déplacements cauchemardesques en début de journée, mais on ne rapportait pas d'incidents violents quand la police a entrepris de démanteler les obstacles. Des événements similaires se sont produits dans les villes côtières de Maracaibo et Valencia.

Les opposants au président Nicolas Maduro organisent des manifestations à travers le pays depuis le 12 février. Le gouvernement affirme que ces manifestations ont déjà fait 12 morts et plus de 130 blessés.

Les manifestants jugent sévèrement le régime Maduro pour la criminalité endémique et les problèmes économiques du pays. Ils affirment que ses politiques d'inspiration socialiste ont mené à une pénurie de produits de base et à une inflation de plus de 50 %, parmi les plus fortes du monde, en dépit de la richesse pétrolière du pays.

M. Maduro a convoqué une conférence de paix nationale cette semaine, pour tenter de rétablir le calme. Un leader de l'opposition, le gouverneur Henrique Capriles, n'a pas encore indiqué s'il compte y participer.

PLUS:rc