NOUVELLES

Le secrétaire Chuck Hagel veut sabrer dans les forces armées américaines

24/02/2014 02:28 EST | Actualisé 26/04/2014 05:12 EDT

WASHINGTON - Le secrétaire américain de la Défense, Chuck Hagel, a proposé lundi de ramener les forces armées des États-Unis à leur plus petite taille en 74 ans.

Il souhaite fermer des bases militaires et y aller d'autres économies dans le cadre d'une vaste refonte après 10 ans de guerre.

M. Hagel a détaillé sa vision lors d'un discours au Pentagone, une semaine avant que le président Barack Obama ne présente son programme budgétaire 2015 au Congrès américain.

Le secrétaire Hagel estime que les forces armées doivent s'ajuster à une réalité de budgets plus modestes, même s'il admet que les États-Unis sont confrontés à un monde plus volatile et plus imprévisible qui requiert une armée plus agile.

Le plan de M. Hagel, que le Congrès pourrait modifier, prévoit que l'armée compterait tout au plus 450 000 soldats, contre 522 000 actuellement. Cela en ferait la plus petite armée américaine depuis la période qui a précédé l'entrée des États-Unis dans la Deuxième Guerre mondiale.

M. Hagel propose d'éliminer la flotte d'appareils A-10 de l'armée ainsi que ses avions-espions U2, en plus de réduire la taille de la Garde nationale. Le Congrès risque de s'opposer à certaines de ces mesures.

M. Hagel a enfin révélé que la fermeture de nouvelles bases militaires sera proposée en 2017.

PLUS:pc