NOUVELLES

G20: un objectif chiffré de croissance "problématique" pour la Bundesbank

24/02/2014 06:31 EST | Actualisé 26/04/2014 05:12 EDT

Fixer des objectifs chiffrés de croissance au niveau mondial, tel que l'ont fait les ministres des Finances du G20 à Sydney, est "problématique", a estimé dans un entretien publié lundi le président de la Bundesbank allemande.

"Pour un certain nombre de raisons, je considère des objectifs de croissance chiffrés au niveau du G20 problématiques", a déclaré Jens Weidmann dans les colonnes du quotidien Die Welt.

"Au lieu de fixer des objectifs pour des variables qui échappent de toute façon à la gestion politique (...), on devrait se pencher sur des mesures concrètes qui assurent un environnement favorable à la croissance", a poursuivi le président la banque centrale.

Avant la réunion des grands argentiers du G20 en Australie, Berlin avait fait part de sa réserve à l'égard de tels objectifs chiffrés, qui s'apparentent pour l'Allemagne à de la planification économique d'un autre âge. Ils ont finalement tout de même été retenus dans le communiqué final de la manifestation, avec un objectif de générer 2.000 milliards de dollars de croissance supplémentaire sur cinq ans.

Mais néanmoins, "l'initiative australienne mérite notre soutien", a commenté M. Weidmann. "Je juge de manière positive toute initiative censée stimuler l'investissement, l'emploi et la croissance", a-t-il dit.

mtr/bt/ros

PLUS:hp