NOUVELLES

Feu vert d'Obama à un accord nucléaire civil avec le Vietnam

24/02/2014 05:00 EST | Actualisé 26/04/2014 05:12 EDT

Le président Barack Obama a annoncé lundi avoir approuvé un accord sur le nucléaire civil avec le Vietnam, étape vers la fourniture éventuelle de réacteurs par les Etats-Unis à leur ancien ennemi aux grands besoins en énergie.

Le feu vert du dirigeant américain ouvre une période de 90 jours pendant laquelle le Congrès pourra examiner ce texte. Si aucune loi n'est introduite pour l'empêcher, l'accord entrera en vigueur.

Au terme de ce texte, Hanoï s'engage à ne pas produire des éléments radioactifs nécessaires à l'élaboration d'armes nucléaires et adhèrera aux critères de non-prolifération américains.

"Je suis parvenu à la conclusion que la mise en oeuvre de l'accord soutiendra la défense et la sécurité mutuelles, et ne leur fera pas courir de risque", a déclaré M. Obama dans un mémorandum.

Les deux pays avaient signé le 10 octobre cet accord-cadre sur le nucléaire civil en marge d'un sommet à Brunei. Le Vietnam, avait alors remarqué le secrétaire d'Etat John Kerry, "a le deuxième plus gros marché en Asie orientale, après la Chine, en termes d'énergie nucléaire".

Les deux anciens ennemis de la guerre du Vietnam ont normalisé leurs relations en 1995.

L'Assemblée nationale vietnamienne avait donné il y a quelques années son feu vert à la construction de centrales nucléaires. Le pays communiste, où le développement économique spectaculaire nécessite des moyens croissants en énergie, espère pouvoir mettre en service au moins un réacteur en 2020.

Plusieurs autres pays, dont la Russie, la France et le Japon, sont aussi sur les rangs.

col-tq/sam

PLUS:hp