NOUVELLES

Ericsson et Philips proposent un éclairage public hébergeant des antennes mobiles

24/02/2014 09:27 EST | Actualisé 26/04/2014 05:12 EDT

L'équipementier Ericsson et le géant néerlandais Philips ont annoncé lundi un partenariat pour fournir aux municipalités des lampadaires à LED économes en énergie abritant des antennes pour le réseau mobile, lors du congrès mondial du mobile à Barcelone.

"Ce partenariat répond à deux enjeux majeurs auxquels les villes doivent aujourd'hui faire face dans un contexte de restrictions budgétaires : fournir aux habitants des zones urbaines à forte densité de population un réseau plus performant, ainsi qu'un éclairage public de qualité peu énergivore", indiquent les deux groupes dans un communiqué commun.

"Avec l'explosion de l'internet des objets, nous aurons besoin de plus en plus de capacités", a commenté Hans Verstberg, PDG d'Ericsson lors d'une conférence de presse.

Cette solution d'éclairage public appelée "Zero Site" permettra d'intégrer les équipements télécoms à l'intérieur des mâts d'éclairage public pour donner la possibilité aux opérateurs télécoms de "multiplier le nombre de sites de cellules radio dans les zones denses", sans encombrer l'espace urbain, selon le texte.

De plus, l'installation de ces nouveaux lampadaires doit permettre d'alléger les coûts d'installation et de gestion de ces équipements publics car, en plus de l'économie d'énergie de 50 à 70% réalisée en utilisant des ampoules LED, la municipalité pourra louer ces emplacements aux opérateurs qui veulent renforcer leur couverture mobile.

Cette source de revenus complémentaire "accélère le retour sur investissement pour les infrastructures urbaines, en réduisant pour les villes les coûts initiaux d'installation et de gestion de ces systèmes", souligne Ericsson.

etr/ka/ih

ERICSSON

KONINKLIJKE PHILIPS NV

PLUS:hp