NOUVELLES

Drame familial de Saint-Isidore : mort du principal suspect

24/02/2014 06:48 EST | Actualisé 26/04/2014 05:12 EDT

Le principal suspect du drame familial de Saint-Isidore et Sainte-Croix, Martin Godin, est décédé dimanche soir à l'Hôpital de l'Enfant-Jésus à Québec.

L'homme de 54 ans soupçonné être l'auteur de quatre meurtres a succombé aux blessures qu'il se serait lui-même infligées. Martin Godin aurait tué ses deux filles, son ex-conjointe et le nouveau copain de cette dernière à Sainte-Croix et Saint-Isidore, il y a trois semaines, avant de retourner l'arme contre lui..

Il reposait dans un état critique à l'hôpital depuis les événements des 1er et 2 février.

L'homme de 54 ans n'a jamais pu être interrogé par les enquêteurs de la Sûreté du Québec. Ces derniers doivent malgré tout poursuivre leur travail et s'assurer que Martin Godin est bel et bien l'auteur des meurtres, mentionne la porte-parole de la Sûreté du Québec, Christine Coulombe.

« Jusqu'à maintenant, tout porte à croire que Martin Godin était le seul impliqué dans l'événement. Par contre, c'est sûr qu'on se doit de terminer le dossier. On doit colliger toutes les informations qui ont été recueillies et par la suite, par technicalité judiciaire, on se doit quand même de soumettre le dossier aux procureurs », explique Mme Coulombe.

Medora et Béatrice Godin, âgées de 13 et 11 ans, Nancy Samson, 44 ans, et Benoît Daigle, 39 ans, sont morts dans ce drame familial.

PLUS:rc