NOUVELLES

Arrestation du "Chapo" Guzman: le président mexicain prévient contre tout "triomphalisme"

24/02/2014 03:28 EST | Actualisé 26/04/2014 05:12 EDT

Le président mexicain Enrique Peña Nieto a félicité lundi les forces de sécurité de son pays après l'arrestation samedi de Joaquin "El Chapo" Guzman, considéré comme le narco-trafiquant le plus puissant du monde, mais a prévenu contre tout "triomphalisme" dans la lutte contre le crime organisé.

"L'arrestation d'un des +capos+ du trafic de drogue les plus recherchés au niveau international illustre l'efficacité de l'Etat mexicain, mais il ne doit en aucun cas constituer un motif pour céder au triomphalisme", a déclaré le président mexicain dans un discours prononcé sur la base militaire de Frontera (nord).

"A l'inverse, ce succès institutionnel nous encourage à continuer à travailler avec passion et dévouement pour démontrer qu'il est possible de faire la paix au Mexique", a-t-il ajouté, saluant la coordination des diverses branches de la sécurité mexicaine dans cette opération.

Recherché par le Mexique et les Etats-Unis, Joaquin "El Chapo" (le "Courtaud") Guzman, chef du cartel de Sinaloa (nord-ouest), a été arrêté samedi dans la station balnéaire de Mazatlan (nord-ouest) après 13 ans de cavale, mettant fin à une opération entamée il y a plusieurs mois en collaboration avec des agences de renseignement américaines.

Selon des responsables américain et mexicain, des interceptions d'appels téléphoniques ont précipité son arrestation, après d'intenses recherches qui ont notamment impliqué l'utilisation d'un drone américain.

Après son évasion de prison en 2001, le criminel de 56 ans avait amené le cartel de Sinaloa à dominer le trafic de drogue au Mexique et était considéré comme le délinquant le plus puissant de la planète par la revue américaine Forbes, qui lui a attribué une fortune de plus d'un milliard de dollars.

Auteur de plusieurs crimes en tant que chef du cartel de Sinaloa, un des principaux exportateurs de cocaïne et de marijuana aux Etats-Unis, mais également vers l'Europe et l'Asie, "El Chapo" a été accusé de nombreux délits dans plusieurs circonscriptions judiciaires des Etats-Unis, où les autorités envisagent de réclamer son extradition.

gbv/yow/ag/bap

PLUS:hp