NOUVELLES

Une tournée contre la francophobie au Canada anglais débute à Longueuil

23/02/2014 08:55 EST | Actualisé 25/04/2014 05:12 EDT

LONGUEUIL, Qc - La coalition «Uni-e-s contre la francophobie» tient le premier rassemblement de sa tournée québécoise, dimanche, à Longueuil.

La coalition a lancé une campagne en décembre dernier pour dénoncer ce qu'elle appelle des cas récents de «Quebec bashing» dans le Canada anglais, particulièrement dans les médias.

Une déclaration de «dénonciation» a été signée par 101 personnalités. Parmi celles-ci, on retrouve l’écrivain Yves Beauchemin, la présidente de la CSQ, Louise Chabot, le président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal et du Mouvement Québec français, Mario Beaulieu, et l’ancien joueur de la Ligue nationale de hockey, Robert Sirois.

Selon Mario Beaulieu, l’ensemble des partis et des organisations de défense et de promotion du français au Québec fait actuellement l’objet du «discours francophobe le plus intense que le Canada ait connu depuis les années post-référendaires».

M. Beaulieu donne en exemple la Loi 101. Il estime normal que des gens soient en désaccord avec cette loi, mais il trouve inacceptable que les défenseurs de la loi se fassent traiter de racistes ou de xénophobes. Selon lui, il s’agit d'une forme d’intimidation envers les Québécois francophones.

La tournée s'arrêtera aussi à Québec et dans les régions, et se déplacera même dans les autres provinces.

PLUS:pc