NOUVELLES

Un train du CN a déraillé dans le secteur Saint-Henri, à Montréal

23/02/2014 02:15 EST | Actualisé 25/04/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Des travailleurs s'affairaient dimanche à nettoyer le diesel qui s'est échappé du moteur d'un train du Canadien National (CN) dans le secteur montréalais de Saint-Henri.

Le porte-parole du CN, Louis-Antoine Paquin, a précisé que le train de marchandises effectuait une liaison entre Halifax et Montréal et qu'il ne transportait aucune matière dangereuse.

Les locomotives et deux wagons transportant des céréales ont déraillé tôt dimanche dans le secteur Saint-Henri mais les voitures ne se sont pas renversées, a expliqué M. Paquin. Il a ajouté que la cause du déraillement était inconnue.

Des représentants du CN et du Bureau de la sécurité des transports ont été dépêchés sur place pour tenter de faire la lumière sur les circonstances de l'accident. Urgence-Environnement travaille, pour sa part, à la récupération des substances qui se sont écoulées des wagons.

Un porte-parole d'Urgence-Environnement, André Ménard, a indiqué que la fuite pouvait être estimée à environ 2000 litres de diesel, mais que la majorité du liquide avait déjà été récupérée.

Il a soutenu que la fuite n'a pas causé de problèmes majeurs. Du point de vue de l'environnement, la situation peut être «réglée facilement», a-t-il soutenu. Une grande distance sépare le réseau d'eau de la fuite, selon les informations transmises par l'organisme.

Des employés s'efforcent quant à eux de remettre le train sur les rails.

PLUS:pc