NOUVELLES

Richard Bergeron reste

23/02/2014 10:33 EST | Actualisé 25/04/2014 05:12 EDT

C'est confirmé; le chef de Projet Montréal et chef de l'opposition au conseil municipal de Montréal, Richard Bergeron repousse son départ de la vie politique.

Il a fait cette annonce à ses militants réunis pour le conseil général de son parti qui s'est tenu la fin de semaine dernière, 100 jours après le dernier scrutin municipal, qui a mené à l'élection de Denis Coderre.

Au lendemain de l'élection, en novembre, M. Bergeron avait affirmé qu'il quitterait son poste dans un maximum de deux ans. Il s'agissait de sa troisième tentative d'accéder à la mairie.

Sa nomination à titre de responsable du projet de recouvrement d'une portion de l'autoroute Ville-Marie, au centre-ville, a motivé cette décision. Le maire Coderre a annoncé qu'il pilotera ce dossier vendredi dernier, en raison de ces « compétences approfondies en urbanisme » et de « son amour » pour la métropole.

« Je ne prévois plus partir d'ici 12 mois. J'espère pouvoir livrer cette première phase de recouvrement de l'autoroute Ville-Marie, ce qui nous conduit à la fin de 2016-2017. L'élection est à l'automne 2017. Tout le monde est conscient de ça à Projet Montréal », a-t-il expliqué. « Tout indique que je vais compléter ce mandat. »

Jusqu'à présent toutefois, le gouvernement du Québec n'a pas promis les investissements nécessaires à la réalisation de ce projet. Une embûche qui n'inquiète pas Richard Bergeron, du moins pour l'instant.

« On va faire comme le maire Labeaume l'a fait à Québec, on va insister, on va lever le ton s'il le faut et on va mettre les Montréalais derrière nous. Ce n'est pas le projet de Coderre ou de Bergeron, c'est le projet des Montréalais », a répondu M. Bergeron.

Pour Richard Bergeron, il s'agit d'un nouveau défi qui s'annonce pour les 4 prochaines années. Il n'est toutefois pas revenu sur sa décision de ne demeurer chef de son parti leurs des prochaines élections.

D'après le reportage de Jacques Bissonnet.

PLUS:rc