NOUVELLES

Plusieurs morts et blessés lors d'attaques dans différentes villes d'Irak

23/02/2014 04:21 EST | Actualisé 25/04/2014 05:12 EDT

BAGDAD - Des rebelles ont lancé plusieurs attaques, un peu avant le coucher du soleil dimanche, dans la capitale irakienne et tué au moins une dizaine de personnes, selon les autorités.

L'attaque la plus meurtrière est survenue dans le quartier de Sadr City, à l'est de Bagdad, lorsqu'une voiture a explosé dans un marché extérieur dédié à la vente de motocyclettes et de bicyclettes de seconde main, tuant six personnes et faisant 21 blessés.

Un officier de police a fait savoir qu'une motocyclette piégée a explosé dans le quartier de Waziriya, situé dans le secteur nord de la ville. Trois personnes ont alors été tuées et douze autres blessées.

Un homme armé et circulant à toute vitesse dans une voiture s'est aussi attaqué à un point de contrôle policier à Tarmiya, ce qui a causé un mort et trois blessés. La ville, un ancien bastion rebelle, est située à 50 kilomètres au nord de Bagdad.

Trois porte-paroles travaillant au sein du corps médical du pays ont confirmé le bilan sanglant de ce dimanche.

Au cours des derniers mois, les rebelles ont intensifié leurs attaques un peu partout en Irak, afin de déstabiliser le pouvoir en place. L'année 2013 a été la plus meurtrière, alors que 8 868 personnes ont été tuées, selon des statistiques des Nations Unies.

Depuis décembre, les villes irakiennes de l'ouest du pays ont été le théâtre d'affrontements violents entre les forces gouvernementales, appuyées par leurs alliés sunnites, et notamment des membres d'Al-Qaïda.

Les autorités ont aussi confirmé qu'un écrasement d'hélicoptère a provoqué la mort de quatre personnes, samedi. Il s'agirait d'un accident en raison d'un problème technique.

PLUS:pc