NOUVELLES

Le président du CIO rend hommage à la spectaculaire transformation de Sotchi

23/02/2014 08:01 EST | Actualisé 25/04/2014 05:12 EDT

SOTCHI, Russie - Le président du Comité international olympique a estimé que les Jeux de Sotchi avaient mis en valeur la «spectaculaire» transformation d'un centre de villégiature où, il y a quelques années, il avait craint d'être atteint à la tête par un toit qui s'écroulerait.

Lors d'une conférence de presse tenue au dernier jour de la 22e olympiade, dimanche, Thomas Bach a affirmé que Sotchi avait accueilli d'excellents Jeux, prouvant que la décision d'en confier l'organisation à la Russie avait été judicieuse.

Sotchi a tout bâti à partir de rien dans la volonté du président russe Vladimir Poutine de transformer une région en délabrement en un lieu important de sports d'hiver et une destination touristique à l'année.

«Ce qui a été réalisé est remarquable», a soutenu Bach.

Sotchi a été choisie pour accueillir les Jeux d'hiver, les premiers pour la Russie, il y a sept ans, après deux tentatives avortées. Bach était président d'une commission du CIO qui avait évalué la deuxième tentative ratée de la ville de Sotchi.

«Je suis venu ici (à Sotchi), et je me suis dit: 'Impossible!', a-t-il relaté. Vous aviez sous les yeux une vieille ville d'allure stalinienne, où lorsque vous entriez dans une pièce, vous deviez regarder en l'air pour vous assurer de ne pas vous faire frapper par quelque chose tombant du toit. C'était terrible.»

«Et voir ce qui en est advenu est merveilleux. Et désormais il sera important d'assurer l'héritage de ces JO», a-t-il ajouté.

Bach a fait valoir que ces JO ont suscité une réaction «vraiment très positive» de la part des athlètes, des comités olympiques nationaux, des fédérations internationales de sports, des commanditaires et des diffuseurs. Il a souligné l'apport des bénévoles pour avoir démontré «le meilleur de l'hospitalité russe», livré avec un sourire.

«Vous n'obteniez pas seulement un sourire, vous obteniez l'information adéquate», a-t-il affirmé.

Le président du CIO s'est fait demander si ces JO ont pâti de la description courante des «Jeux de (Vladimir) Poutine» et si le président russe a profité de l'événement pour redorer sa propre image écorchée.

Bach, citoyen allemand, a souligné que les dirigeants politiques allemands avaient bénéficié du succès de la Coupe du monde de soccer en 2006 dans leur pays, et a dit juger normal pour la Russie et Vladimir Poutine de faire de même.

«M. Poutine a joué un rôle important dans la préparation de ces JO, de même que tout le gouvernement russe, a-t-il affirmé. Si ce n'avait pas été le cas, nous serions dans un tout autre état d'esprit. Un tel succès ne pouvait être possible sans les efforts du gouvernement russe et de la population de Russie.»

Bach a aussi fait valoir que le président Poutine a respecté l'esprit des JO, en évitant les démonstrations politiques durant la quinzaine.

PLUS:pc