NOUVELLES

OUFF ! Du répit pour les parents d'enfants handicapés

22/02/2014 06:22 EST | Actualisé 24/04/2014 05:12 EDT

Elles sont deux mamans, deux soeurs, mères d'enfants handicapés, qui ont décidé de prendre leur avenir en main et de venir en aide aux parents qui, comme elles, ont des enfants atteints de déficiences. 

Véronique Hamelet et Doris Gagnon lanceront samedi soir la fondation OUFF! pour offrir du répit aux parents incapables d'obtenir de l'aide faute de subvention.

Les deux femmes seront samedi soir à la Cage aux sports de L'Ancienne-Lorette. Cette soirée sera la première d'une série d'activités de financement (dont la présentation d'un spectacle d'humour à la Ninkasi, le 12 avril prochain) dans le but d'amasser 50 000 $ la première année.

Les sœurs se sont associées à la Maison des petites lucioles, un organisme de répit, qui accueille les enfants atteints de déficiences physiques et intellectuelles. Les fonds amassés seront remis directement au service de répit afin d'offrir des moments de repos aux parents qui n'ont pas de subvention ou qui sont en attente d'une subvention, puisque la période d'attente, disent-elles, peut parfois s'avérer très longue.

« C'est comme notre quatrième bébé, parce qu'on a chacun trois enfants. C'est notre façon de dire qu'il est possible de garder la tête hors de l'eau. On l'a fait. Ça n'a pas toujours été facile, on aurait pu sombrer. Je pense qu'on a développé une force à travers tout ça. Je pense que nos enfants nous ont appris beaucoup de choses. Ils nous ont ramenés aux priorités. On se sent capable d'aider d'autres gens qui peut-être n'ont pas cette force-là ou se sentent dépassés », conclu Véronique Hamelet.

PLUS:rc