NOUVELLES

LE MONDE EN BREF DU 23 FEVRIER

22/02/2014 10:58 EST | Actualisé 24/04/2014 05:12 EDT

Voici le Monde en bref du dimanche 23 février à 04H00 GMT:

KIEV - Une nouvelle ère s'ouvre dimanche en Ukraine après la folle journée de la veille qui a vu quasi-simultanément la destitution de facto du président Viktor Ianoukovitch et la libération-surprise de l'opposante Ioulia Timochenko, immédiatement revenue à Kiev et acclamée par ses partisans sur le Maïdan.

"Vous êtes des héros, vous êtes les meilleurs d'Ukraine !", a lancé en larmes l'opposante, coiffée de sa typique tresse blonde enroulée et assise sur un fauteuil roulant devant quelque 50.000 personnes serrées sur la place de l'Indépendance, haut lieu de la contestation.

L'ex-Premier ministre, égérie de la Révolution orange en 2004, qui était emprisonnée depuis 2011 pour abus de pouvoir, leur a demandé de poursuivre le combat.

Au cours d'une journée échevelée, les députés du Parlement avaient décidé de la "libération immédiate" de l'opposante. Peu après, ils votaient ce qu'ils ont présenté comme une vacance du pouvoir justifiant une destitution de facto du chef d'Etat et l'organisation d'une présidentielle anticipée le 25 mai.

WASHINGTON - La Maison Blanche a salué samedi la libération de l'opposante ukrainienne Ioulia Timochenko et rappelé qu'il revenait aux Ukrainiens de "déterminer leur propre avenir".

BRUXELLES - Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a également salué la libération de Ioulia Timochenko et lancé un appel pour une justice indépendante en Ukraine.

PEKIN - Le ministre français des affaires étrangères Laurent Fabius, l'un des principaux négociateurs de l'accord de Kiev, a lancé quant à lui un appel à préserver l'unité et l'intégrité du pays ainsi qu'à s'abstenir de la violence".

KIEV - Le président ukrainien Viktor Ianoukovitch a affirmé qu'il n'avait "pas l'intention" de démissionner, dans une allocution télévisée enregistrée à une date inconnue et diffusée par une chaîne régionale.

Selon le président du Parlement, Olexandre Tourtchinov, l'ex-chef d'Etat se cacherait dans la région de Donetsk (est), dont il est originaire. M. Tourtchinov a en outre affirmé que l'ex-chef de l'Etat avait essayé de prendre un avion pour la Russie mais en avait été empêché par des gardes-frontières.

MOSCOU - La Russie a accusé l'opposition de ne pas avoir "rempli une seule de ses obligations" figurant dans l'accord signé vendredi avec le président et dénoncé "les extrémistes armés et les pillards dont les actes constituent une menace directe (pesant) sur la souveraineté de l'Ukraine".

DAMAS - Le Conseil de sécurité de l'ONU a fait preuve samedi d'une rare unanimité pour adopter une résolution humanitaire sur la Syrie, mais plusieurs diplomates ont exprimé leurs doutes quant à son efficacité en raison de l'absence de sanctions automatiques.

Le texte --présenté par l'Australie, le Luxembourg et la Jordanie, et soutenu par Londres, Washington et Paris-- appelle toutes les parties au conflit à lever immédiatement les sièges des zones peuplées et réclame la fin des attaques contre les civils. En outre, il "exige que toutes les parties, et en particulier les autorités syriennes, autorisent sans délai un accès humanitaire rapide, sûr et sans entrave".

SYDNEY - Les ministres des Finances et les banquiers centraux du G20 s'efforçaient dimanche de parvenir à un accord sur la croissance, après des discussions qualifiées d'"excellentes" par l'Australie, le pays hôte, sur la sortie progressive de la Fed de son programme de soutien à l'économie.

ALGER - Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a déposé samedi, malgré ses 76 ans et ses soucis de santé, sa candidature pour un 4e mandat, après des semaines de suspens et de conflit au sein de la hiérarchie militaire sur son maintien au pouvoir.

LE CAIRE - Le président égyptien destitué Mohamed Morsi a appelé, depuis le box des accusés, ses partisans à "poursuivre la révolution" lors de la deuxième audience samedi au Caire de son procès pour des évasions de prison et des attaques contre la police en 2011.

CARACAS - Des centaines de milliers d'opposants et de partisans du pouvoir se sont mobilisés dans le calme samedi lors de marches pour la paix dans un Venezuela secoué depuis plus de deux semaines par des manifestations ayant fait une dizaine de morts.

MEXICO - Le Mexicain Joaquín "Chapo" Guzmán, chef du cartel de la drogue de Sinaloa et narcotrafiquant le plus recherché par les Etats-Unis et le Mexique, a été arrêté samedi par la marine mexicaine, a annoncé à l'AFP une source des forces de sécurité américaines.

SAO PAULO (Brésil) - Une nouvelle manifestation contre le Mondial a dégénéré en violences, saccages et arrestations samedi soir à Sao Paulo, la mégapole brésilienne où se jouera le match d'ouverture de la Coupe du Monde le 12 juin.

BANGUI - Trois civils musulmans ont été assassinés par balle samedi à Bangui après l'arrêt du taxi qui les tansportait par une foule en colère près de l'aéroport, ont indiqué des témoins à l'AFP.

ROME - Le benjamin des dirigeants européens Matteo Renzi et son gouvernement de jeunes et de femmes ont prêté serment samedi à la présidence italienne, et s'est mis tout de suite au travail.

mpd/jr

PLUS:hp