NOUVELLES

JO-2014 - Ski alpin - Slalom: déclarations

22/02/2014 01:05 EST | Actualisé 24/04/2014 05:12 EDT

Mario Matt (AUT, 1er): "Aux Jeux, ça ne m'avait pas trop réussi. En 2002, je me blesse juste avant. En 2006, c'est une sortie de piste, et la dernière fois (2010, NDLR), je n'y étais pas. Aux Mondiaux, cela avait toujours mieux fonctionné. J'étais bien plus nerveux au départ à Schladming (3e des Mondiaux 2013, NDLR), car je voulais vraiment la victoire. Ici, je me suis dit que je devais simplement skier et qu'on verrait bien ce que cela donnerait à l'arrivée. J'ai plutôt bien réussi. J'étais déjà rapide tout au long de la saison. A Schladming, Kitzbühel et Adelboden, j'étais dans la course pour la victoire et je suis sorti. Ca fait un peu mal. Pendant une semaine et demie, je n'ai pas mis les skis et pris une pause. Pour retrouver le plaisir de skier. Ca a très bien fonctionné. C'est un grand soulagement. (Sur son éventuelle retraite) Je ne le sais pas encore, je laisse ça en suspends. Aujourd'hui, j'ai concrétisé un gros objectif, un rêve. Pour la suite, on va voir. On a encore deux courses (en Coupe du monde)."

Marcel Hirscher (AUT, 2e): "Un retard de 1 sec 28/100e, pour moi aussi c'est quelque chose d'impossible à remonter. Heureusement, ça s'est bien passé. J'ai réussi à poser mon ski comme je le fais normalement. La piste est devenue plus dure. Tout le monde râle sur le tracé (d'Ante Kostelic, NDLR), mais j'ai réussi à reprendre autant de temps que possible. Je suis soulagé. Un tel tracé, pour certain ça se passe bien et pour d'autres non. Il y a beaucoup plus de fautes et de sorties. Dieu merci, cette seconde manche était tellement sélective, sinon il n'aurait pas été possible de remonter. On recherche des champions olympiques, on ne fait pas des courses d'école."

Hendrik Kristoffersen (NOR, 3e): "La première manche était vraiment très mauvaise, mais avec Kostelic qui (avait tracé) cette seconde manche, c'était vraiment bien. Après la première manche, je ne pensais pas que c'était encore possible. Maintenant, je suis avec la médaille de bronze et c'est fou. Je suis jeune, mais je n'étais pas tellement nerveux avant la première manche."

tba-asc/mam

PLUS:hp