NOUVELLES

Rôle de la SNCF dans la Shoah: négociations entre Paris et Washington (avocat)

21/02/2014 01:59 EST | Actualisé 23/04/2014 05:12 EDT

Paris et Washington ont entamé des négociations sur d'éventuelles indemnisations des familles de victimes américaines de l'holocauste transportées par la SNCF pendant la Seconde Guerre mondiale, a-t-on appris vendredi auprès de l'avocat des familles.

Après plusieurs rencontres informelles en 2013, des diplomates des deux pays ont entamé des négociations le 6 février, a indiqué à l'AFP l'avocat Stuart Eizenstat, par ailleurs conseiller du secrétaire d'Etat américain John Kerry sur les questions de l'holocauste.

Refusant de divulguer le contenu des discussions, l'avocat a tenu à rendre hommage au gouvernement français "qui, plus de sept décennies après la fin de la Seconde Guerre mondiale, a initié une démarche visant à (...) rendre justice aux Américains déportés vers des camps de concentration par la SNCF".

Sollicitée par l'AFP, l'ambassade de France à Washington n'avait pas réagi vendredi en milieu de journée.

La SNCF, entreprise publique française, est menacée de ne pas pouvoir postuler à un contrat dans l'Etat du Maryland en raison de son rôle dans la Shoah.

Deux élus de cet Etat ont présenté un projet de loi exigeant de la SNCF qu'elle indemnise les survivants et leurs familles avant de pouvoir se porter candidate à un projet ferroviaire public-privé actuellement en gestation dans cet Etat -- via une de ses filiales, Keolis American.

Ces dernières années, la SNCF a dû se replonger dans ses activités passées pendant la Seconde Guerre mondiale. Réquisitionnée par le régime de Vichy, l'entreprise avait déporté 76.000 Juifs de France dans des wagons de marchandises à travers le pays et vers les camps d'extermination, entre 1942 et 1944.

En 2011, le groupe avait reconnu avoir été un "rouage de la machine nazie d'extermination".

En août, des élus du Congrès américain ont déposé un projet de loi pour autoriser des poursuites contre la SNCF, après un précédent texte infructueux déposé deux ans auparavant.

are/jca

PLUS:hp