NOUVELLES

L'Ukraine décroche sa première médaille d'or et deux cas de dopage sont signalés

21/02/2014 01:42 EST | Actualisé 23/04/2014 05:12 EDT

SOTCHI, Russie - Quatre femmes ukrainiennes ont uni leurs forces pour décrocher la première médaille d'or du pays aux Jeux olympiques de Sotchi, vendredi, offrant au pays politiquement divisé des nouvelles positives après des jours de manifestations antigouvernementales sanglantes en sol ukrainien.

Les Ukrainiennes ont remporté le relais biathlon 4x6-kilomètres femmes, se drapant du drapeau ukrainien pour célébrer. La Russie, championne en titre, a obtenu l'argent, et la Norvège, le bronze.

L'équipe formée des jumelles Vita et Valj Semerenko, de Juliya Dzhyma et de Olena Pidhrushna a raté cinq cibles, mais a évité des tours de pénalité pour terminer en 1 heure, 10 minutes et 2,5 secondes.

«C'est une preuve que le sport peut unir une nation», a écrit le président du comité olympique ukrainien, Sergei Bubka, sur son compte Twitter.

Il n'y a toutefois pas eu de célébrations du côté des États-Unis toutefois, puisque le Canada les a battu 1-0 en demi-finale du tournoi de hockey masculin, mettant ainsi fin à leurs espoirs de remporter la médaille d'or pour la troisième fois depuis 2002. Cette défaite est survenue quelques heures seulement après que l'équipe canadienne de hockey féminin eut défait les États-Unis en prolongation lors de la finale.

Le Canada et la Suède s'affronteront pour l'obtention de la médaille d'or, dimanche. Les Suédois ont vaincu la Finlande 2-1 dans l'autre demi-finale grâce au but gagnant de Erik Karlsson. Le gardien Henrik Lundqvist a stoppé 25 tirs dans la victoire.

Les premiers cas de dopage ont aussi été signalés, vendredi. La fondeuse allemande Evi Sachenbacher-Stehle et l'athlète de bobsleigh italien William Frullani ont été écartés des JO après avoir échoué un test antidopage. Frullani devait prendre part à la compétition de bobsleigh à quatre, qui s'amorce samedi. Sachenbacher-Stehle, cinq fois médaillées olympiques, a participé à cinq épreuves à Sotchi, mais n'a pas remporté de médailles.

En ski cross féminin, les Canadiennes Marielle Thompson et Kelsey Serwa ont remporté respectivement l'or et l'argent procurer au Canada son troisième doublé or-argent en ski acrobatique. Les autres ont été remportés en bosses chez les hommes et les femmes. La Suédoise Anna Holmlund a décroché le bronze.

Au curling, l'équipe de curling canadienne de Brad Jacobs s'est assurée la médaille d'or en défaisant la Grande-Bretagne 9-3. Le Canada est ainsi devenu la première nation à réaliser le doublé femmes-hommes aux Jeux olympiques. Jeudi, la skip Jennifer Jones avait procuré au curling féminin canadien une première médaille d'or olympique depuis les Jeux de Nagano en 1998. Jones l'a emporté 6-3 face à la Suède en finale.

Ailleurs, la skieuse américaine de 18 ans Mikaela Shiffrin est devenue la plus jeune médaillée d'or de l'Histoire des JO en slalom — hommes ou femmes. La marque précédente appartenait à Paoletta Magoni, de l'Italie, qui avait remporté l'or aux Jeux de Sarajevo de 1984, alors qu'elle était âgée de 19 ans.

En patinage de vitesse, le Russe Victor Ahn, qui est né en Corée du Sud et qui est devenu citoyen russe en 2011, a maintenant remporté huit médailles sur courte piste. En plus de l'emporter au 500 mètres, il a mené l'équipe russe à la victoire au relais 5000 mètres. Il est aussi devenu le premier patineur à gagner les quatre épreuves individuelles sur courte piste lors des Olympiques.

PLUS:pc