NOUVELLES

L'or se maintient au dessus des 1.300 dollars (REVUE HEBDO)

21/02/2014 11:07 EST | Actualisé 23/04/2014 05:12 EDT

L'or s'est maintenu cette semaine au dessus des 1.300 dollars l'once, marquant mardi un nouveau plus haut en trois mois et demi, sur fond d'indicateurs économiques décevants de par le monde et de forte demande asiatique.

Le métal jaune, qui avait atteint la semaine dernière son niveau le plus élevé depuis trois mois, a continué de grimper en début de semaine, marquant mardi un plus haut depuis le 31 octobre, à 1.332,45 dollars l'once. Il a entraîné l'argent, qui a atteint 22,06 dollars l'once mercredi, son niveau le plus élevé depuis trois mois.

"Les données en provenance des États-Unis ont systématiquement déçu la semaine dernière, avec les ventes de détail et la production manufacturière toutes deux en deçà des attentes (...). L'or a été bénéficiaire de ces faibles données économiques", a expliqué Walter de Wet, analyste chez Standard Bank.

Cette série de statistiques en demi-teinte sur l'économie américaine s'est poursuivie en début de semaine, avec par exemple un ralentissement plus fort que prévu de la progression de l'activité manufacturière de la région de New York en février.

L'or est généralement prisé par les investisseurs dans des moments d'incertitude économique.

En milieu de semaine, le métal précieux s'est toutefois un peu replié, une baisse "sans aucun doute attribuable à des prises de bénéfices après la hausse récente - depuis le début de l'année le prix de l'or a gagné 10%", ont expliqué les analystes de Commerzbank.

L'or est ensuite reparti à la hausse, "apparaissant toujours comme un investissement attractif après de faibles données économiques" en Chine (contraction de la production manufacturière), a expliqué Nicholas Dale-Lace, analyste de CMC Markets, qui relève également "une hausse de l'intérêt des acheteurs asiatiques".

Dans un rapport publié cette semaine, le Conseil mondial de l'or (CMO) a montré que les consommateurs chinois et indiens avaient augmenté leurs achats de bijoux, pièces et lingots d'or de respectivement 32% et 13% l'année dernière.

Les platinoïdes restent peu affectés par la grève en Afrique du Sud

Le platine et le palladium ont atteint lundi leur niveau le plus élevé depuis un mois, à respectivement 1.435,38 dollars l'once et 742,95 dollars l'once, avant de se replier au cours du reste de la semaine.

Le mouvement de grève qui paralyse l'industrie sud-africaine des platinoïdes est pourtant entré jeudi dans sa cinquième semaine.

Le syndicat Amcu, qui mène la grève, a maintenu jeudi ses exigences salariales, rejetant les menaces du patronat qui avait évoqué la veille des restructurations et des suppressions d'emplois en cas de poursuite du mouvement.

"Nous ne pensons pas que ces grèves auront un impact matériel sur les prix du platine, puisque beaucoup de producteurs avaient augmenté leurs stocks ces derniers mois et devraient donc être capable de satisfaire la demande", ont jugé les analystes de Natixis.

Sur le London Bullion Market, l'once d'OR a terminé à 1.323,25 dollars au fixing du soir, contre 1.320 dollars le vendredi précédent.

L'once d'ARGENT a clôturé à 21,74 dollars, contre 21,09 dollars il y a sept jours.

Sur le London Platinum and Palladium Market, l'once de PLATINE a fini à 1.422,50 dollars, contre 1.426 dollars une semaine auparavant.

L'once de PALLADIUM a clos à 739 dollars, contre 740 dollars sept jours auparavant.

jb/acd/jmc

PLUS:hp