NOUVELLES

Les Pays-Bas s'assurent d'une 22e médaille en patinage de vitesse à Sotchi

21/02/2014 11:18 EST | Actualisé 23/04/2014 05:12 EDT

SOTCHI, Russie - Les Pays-Bas monteront au moins une autre fois sur le podium en patinage de vitesse.

Les puissants Néerlandais se sont assurés d'une 22e médaille aux Jeux olympiques de Sotchi en se montrant dominants dans les phases préliminaires de la poursuite par équipe, vendredi.

Sven Kramer, Jan Blokhuijsen et Koen Verweij ont d'abord éclipsé la France par un écart de 8,70 secondes en quarts de finale, puis ils se sont montrés encore plus rapides en demi-finales. Ils ont presque rejoint les Polonais et raté de peu le record olympique, remportant leur vague par un impressionant écart de 11,30 secondes.

Ils feront face à la Corée du Sud en finale samedi. À moins d'une erreur bête — ce qui s'est déjà produit dans le passé — rien ne semble pouvoir les priver d'une autre médaille d'or.

L'équipe masculine canadienne, championne olympique en titre, formée du Montréalais Mathieu Giroux, du Saskatchewanais Lucas Makowsky et du Britanno-Colombien Denny Morrison, a perdu sa demi-finale contre la Corée et disputera la finale B, samedi, ce qui leur permet encore d'aspirer à une médaille de bronze.

Les Canadiens ont bien entrepris leur confrontation, menant jusqu'à la mi-course. Mais les Coréens ont augmenté la cadence et ils l'ont finalement emporté avec presque trois secondes d'avance.

«On voulait y aller pour la médaille d'or mais il faut donner crédit aux Coréens, ils ont été très forts, a reconnu Giroux. Ils mettent toute leur énergie dans la poursuite.»

Dans la poursuite féminine, les Néerlandaises auront un peu plus de travail à faire, puisque les demi-finales et la finale auront lieu samedi. Ireen Wust, Lotte van Beek et Jorien ter Mors ont toutefois démontré qu'elles contribueront à la vague orange, établissant un record olympique de deux minutes 58,61 secondes pour venir facilement à bout des Américaines par 3,60 secondes en quarts de finale.

Les Canadiennes Kali Christ, Christine Nesbitt et Brittany Schussler ont perdu leur quart de finale et ont été reléguées à la finale C.

PLUS:pc