NOUVELLES

Le TSX clôture en baisse vendredi, au terme d'une semaine malgré tout positive

21/02/2014 04:45 EST | Actualisé 23/04/2014 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en légère baisse vendredi, les investisseurs s'étant attardés aux données sur les ventes de maisons aux États-Unis, qui ont diminué le mois dernier.

L'indice composé S&P/TSX a glissé de 4,65 points pour terminer la journée à 14 205,72 points. Le dollar canadien s'est déprécié de 0,28 cent US à 89,82 cents US, après que Statistique Canada a indiqué que les ventes au détail avaient reculé de 1,8 pour cent en décembre par rapport au mois de novembre.

L'agence gouvernementale a en outre indiqué que l'indice des prix à la consommation avait progressé de 1,5 pour cent en janvier par rapport au même mois l'an dernier.

Les principaux indices boursiers américains ont terminé la séance sans éclat, l'association nationale des courtiers immobiliers ayant fait état d'un recul de 5,1 pour cent des ventes de maisons en janvier. Il s'agissait de la pire performance en 18 mois à ce chapitre et celle-ci a été essentiellement attribuée aux mauvaises conditions hivernales.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a reculé de 29,93 points à 16 103,3 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a perdu 3,53 points à 1836,25 points et que l'indice composé du Nasdaq a cédé 4,13 points à 4263,41 points.

À Toronto, le secteur des technologies est celui qui a le plus pesé sur l'indice de référence vendredi. L'action de BlackBerry (TSX:BB) y a notamment effacé 24 cents à 10,17 $.

Le groupe aurifère a aussi retraité, d'environ 0,4 pour cent. Le cours du lingot d'or a cependant grimpé de 6,70 $ US à 1323,60 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York.

Le secteur de l'énergie a avancé de 0,23 pour cent, même si le prix du pétrole brut a cédé 55 cents US à 102,20 $ US le baril à New York.

Le prix du cuivre a gagné 1 cent à 3,29 $ US la livre à New York, et le secteur des métaux de base du parquet torontois a progressé de 0,19 pour cent.

Aux États-Unis, l'action de Groupon a plongé de 21,88 pour cent après que la société de rabais en ligne eut indiqué s'attendre à afficher une perte pour le trimestre en cours. Groupon a aussi émis de faibles prévisions pour son exercice.

Le TSX termine la semaine sur un solide gain de 1,07 pour cent, ce qui témoigne d'une satisfaction générale face aux résultats trimestriels d'entreprises et à la publication de données manufacturières positives aux États-Unis. Le Dow Jones a cependant retraité sur l'ensemble de la semaine, de 0,3 pour cent. Depuis le début du mois, le Dow affiche une croissance de 2,57 pour cent, tandis que le TSX en cumule une de 3,73 pour cent.

PLUS:pc