NOUVELLES

La Somalie depuis le retrait des shebab de Mogadiscio en 2011

21/02/2014 01:03 EST | Actualisé 08/07/2014 03:17 EDT

Les islamistes shebab somaliens affiliés à Al-Qaïda, qui ont attaqué mardi le palais présidentiel, ont multiplié les actions de guérilla et attentats à Mogadiscio depuis qu'ils en ont été chassés en août 2011.

Les shebab, qui ont juré la perte des autorités somaliennes, ont ensuite perdu leurs bastions dans le sud et le centre du pays mais contrôlent encore de vastes zones rurales.

--2011--

- 6 août: Les shebab abandonnent la plupart de leurs positions à Mogadiscio, chassés par la force de l'Union africaine (Amisom), déployée depuis 2007 en soutien aux fragiles autorités de Mogadiscio.

- 4 octobre: Un attentat au camion piégé des shebab contre un complexe ministériel à Mogadiscio fait 82 morts et plus de 100 blessés.

- octobre-novembre: Intervention de l'armée kényane, puis de troupes éthiopiennes, dans le Sud somalien contre les shebab.

--2012--

- 22 février: Revers majeur pour les insurgés qui perdent leur bastion de Baïdoa (sud). De nombreuses villes sont reprises aux shebab dans les mois qui suivent.

- 20 août: Mise en place d'un nouveau Parlement après l'adoption d'une nouvelle Constitution provisoire.

- 12 septembre: Hassan Cheikh Mohamoud, élu deux jours plus tôt chef de l'Etat par le Parlement, échappe à un attentat à Mogadiscio.

- 20 septembre: 18 morts dans un attentat suicide dans la capitale. Le 22, les shebab qui ont assassiné un député à Mogadiscio affirment vouloir "tuer un par un" les nouveaux députés.

- 29 septembre: Les shebab abandonnent le port de Kismayo, leur dernier grand bastion, après un assaut des troupes kényanes.

--2013--

- 17 mars: Les shebab reprennent Hudur (sud) après le retrait surprise des troupes éthiopiennes.

- 14 avril: Une attaque suicide des shebab contre le principal tribunal de Mogadiscio fait 34 morts parmi les civils.

- 14 août: Retrait de Médecins sans frontières (MSF) après 22 ans de présence en Somalie, invoquant de graves problèmes de sécurité.

- 19 octobre: Au moins 15 morts dans un attentat suicide dans un restaurant de Beledweyne (centre), revendiqué par les shebab.

--2014--

- 1er janvier: Un double attentat à la voiture piégée devant un hôtel de la capitale, revendiqué par les islamistes, fait au moins 11 morts.

- 13 février: Une attaque des shebab à la voiture piégée visant un convoi de l'ONU à l'entrée de l'aéroport de Mogadiscio et du QG de l'Amisom fait au moins six morts.

- 21 fév: Un attentat contre le palais présidentiel à Mogadiscio revendiqué par les shebab fait au moins cinq morts outre les assaillants (police). Le président Hassan Cheikh Mohamoud en sort indemne.

- 6 mars: Début d'une vaste offensive menée par l'Amison et des forces somaliennes contre les shebab dans plusieurs provinces du pays. Plusieurs villes, notamment Hudur seront reprises.

- 7 avr: Deux employés de l'ONU - un Français et un Britannique - sont tués sur l'aéroport de Galkayo (centre).

- 12 mai: Dix-neuf morts dans un attentat au véhicule piégé à Baïdoa, la grande ville du sud somalien.

- 24 mai: Des insurgés shebab attaquent le Parlement à Mogadiscio, avec une voiture piégée et un commando de kamikazes: au moins dix morts dont plusieurs assaillants.

- 3 juil: Un parlementaire est tué à Mogadiscio dans un attentat revendiqué par les shebab. Plusieurs députés ont été tués depuis 2012.

- 8 juil: Des shebab lancent un assaut contre le palais présidentiel, où ils réussissent à pénétrer, mais le président ne s'y trouvait pas au moment de l'attaque. Neuf assaillants tués, selon un responsable de la sécurité.

bc-kd/jlb

PLUS:hp