NOUVELLES

La plupart des dirigeants de la Banque TD ont eu une diminution de rémunération

21/02/2014 01:34 EST | Actualisé 23/04/2014 05:12 EDT

TORONTO - La majorité des dirigeants de la Banque TD (TSX:TD) ont vu leur rémunération diminuer l'an dernier, alors que l'institution financière n'a pas réussi à atteindre ses objectifs.

Le président et chef de la direction Ed Clark a reçu 10,3 millions $ en rémunération directe, une diminution de quatre pour cent comparativement aux 10,75 millions $ reçus en 2012, a révélé la banque dans sa circulaire de procuration, dévoilée jeudi.

Le chef de l'exploitation Bharat Masrani a été le seul des six plus haut dirigeants de la banque à voir sa rémunération augmenter pour atteindre 6,7 millions $, une hausse de 13 pour cent.

M. Masrani a accepté son nouveau poste à la mi-année, amorçant ainsi la transition qui l'amènera à succéder à M. Clark lorsque celui-ci prendra sa retraite, en novembre.

La banque a expliqué que malgré des résultats records pour le plus récent exercice, elle n'avait pas atteint tous les objectifs financiers et non financiers qu'elle s'était fixés.

Le chef des services bancaires canadiens Tim Hockey a vu sa rémunération diminuer de 1,5 pour cent, à 4,53 millions $, tandis que celle de la directrice financière, Colleen Johnston, a reculé de 3,4 pour cent, à 2,95 millions $.

Le bénéfice net de la Banque TD est passé de 6,47 milliards $ en 2012 à 6,66 milliards $ en 2013. Le total des revenus est passé de 25,55 milliards $ à 27,26 milliards $. Les gains ajustés par action n'ont pas été à la hauteur des attentes de la banque, n'augmentant que de 0,4 pour cent pour l'année, à 7,45 $ par action. La banque avait un objectif de croissance annuelle de sept à dix pour cent.

L'action de la Banque TD a clôturé vendredi à 49,65 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 19 cents par rapport à la fermeture précédente.

PLUS:pc