NOUVELLES

Des exemplaires du <em>Journal d'Anne Frank</em> vandalisés au Japon

21/02/2014 12:02 EST | Actualisé 23/04/2014 05:12 EDT

De nombreux exemplaires du Journal d'Anne Frank, un livre écrit par la jeune adolescente pendant l'occupation allemande aux Pays-Bas, ont été vandalisés dans plus d'une vingtaine de bibliothèques publiques du Japon.

Des pages d'au moins 265 exemplaires du livre ou des ouvrages contenant une biographie d'Anne Frank ont été arrachées, pour une raison qui n'a pas encore été revendiquée. La police de Tokyo a lancé une enquête.

Plusieurs exemplaires intacts du Journal d'Anne Frank ont été mis à l'abri afin d'éviter d'autres gestes de vandalisme.

Le Journal d'Anne Frank a été écrit par l'adolescente de 13 ans de 1942 à 1944, alors qu'elle vivait cachée avec sa famille à Amsterdam afin d'échapper aux Allemands nazis. La famille a finalement été découverte. Anne a été déportée au camp de Bergen Belsen, en Allemagne, où elle est morte à l'âge de 15 ans.

Des réactions

La Tribune de Genève rappelle que « cet incident survient alors que les critiques se multiplient contre le Japon à la suite de nombre de déclarations jugées « révisionnistes » sur le passé fasciste du pays, notamment depuis l'arrivée au pouvoir en décembre 2012 du nationaliste de droite Shinzo Abe. »

Le centre Simon Wiesenthal a déclaré dans un communiqué sur son site Internet qu'il était choqué et préoccupé de ces actes de vandalisme.« Nous demandons aux autorités japonaises d'identifier les auteurs de cette campagne de haine et de s'en occuper », a déclaré Abraham Cooper, l'un des dirigeants de l'organisme pour le respect des droits des juifs.

D'ailleurs, le musée de la tolérance à Los Angeles, géré par le centre Simon Wiesenthal, présente une exposition sur Anne Frank.

PLUS:rc