NOUVELLES

Colombie: un journaliste assassiné après avoir reçu des menaces

21/02/2014 12:13 EST | Actualisé 23/04/2014 05:12 EDT

Un jeune journaliste a été assassiné cette semaine en Colombie, plusieurs mois après avoir reçu des menaces, a annoncé vendredi la Fondation pour la liberté de la presse (Flip), la principale association nationale de défense des journalistes.

Yonni Steven Caicedo, un caméraman de 21 ans employé par des stations locales de télévision, a été tué dans la localité de Buenaventura, où il avait réalisé un reportage sur une affaire de meurtre.

"Deux hommes l'ont abattu par balles", a indiqué la Flip dans un communiqué, précisant que la victime, qui avait travaillé pour les chaînes TV Noticias et Mas Noticias, avait reçu des menaces il y a sept mois au même endroit.

"Alors qu'il prenait des images de la zone et du crime, il avait été abordé par des hommes qui l'avaient pris à partie en exigeant qu'il arrête de tourner et lui avaient interdit de revenir", a ajouté l'association.

Le journaliste avait alors été retenu par ses agresseurs avant de s'enfuir et de prévenir la police, qui lui avait recommandé de quitter la ville. C'est à son retour, sans caméra en main, qu'il a été assassiné.

La Flip a réclamé une enquête "exhaustive" sur cette affaire, dénonçant le "manque d'attention des autorités" à la suite des premières menaces.

Deux employés de presse ont été assassinés et 123 agressés en Colombie lors de l'année 2013, selon le dernier rapport de l'association. Depuis 1977, le nombre de journalistes tués s'élève à 142.

Selon le Comité pour la protection des journalistes, une ONG basée à New York, la Colombie est le cinquième pays au monde pour le nombre de meurtres de journalistes impunis.

lda/pz/bir

PLUS:hp