NOUVELLES

C1 - City-Barça - Pellegrini s'excuse pour ses propos envers l'arbitre

21/02/2014 09:00 EST | Actualisé 23/04/2014 05:12 EDT

L'entraîneur de Manchester City, Manuel Pellegrini, a présenté ses excuses vendredi après ses virulentes attaques envers l'abitre suédois Jonak Eriksson qui a officié mardi lors du 8e de finale aller de Ligue des champions perdu (0-2) contre Barcelone.

"Quand vous avez perdu un match de la façon dont nous l'avons perdu contre Barcelone, vous êtes frustré et en colère", a dit lors d'une conférence de presse le technicien chilien, admettant qu'il avait parlé de façon déplacée.

"Peut-être, ai-je dit quelque chose que je ne voulais pas dire, aussi je tiens à m'excuser", a-t-il souligné.

Pellegrini était furieux après que M. Eriksson a accordé un penalty à Barcelone au début de la seconde période pour une faute de l'Argentin Martin Demichelis, exclu pour ce geste, sur son compatriote Lionel Messi. Ce dernier en avait profité pour ouvrir le score (54e).

"L'arbitre a décidé de l'issue du match et je le lui ai dit. Avant ce penalty, il y a eu une faute sur Navas et il était à trois mètres du joueur. En plus, la faute (qui entraîne le penalty) est à l'extérieur de la surface", avait déclaré en conférence d'après-match le technicien chilien accusant M. Eriksson de "ne pas être impartial".

"Pour un match de cette importance, je ne sais pas si c'était une bonne idée de nommer un arbitre suédois. Il y a en Europe des football qui comptent plus que celui de la Suède. Ce genre de match requiert des arbitres plus expérimentés", avait-il ajouté.

L'UEFA a mandaté jeudi un inspecteur pour enquêter sur les propos de Manuel Pellegrini à l'encontre de l'arbitre.

"L'UEFA a mandaté un inspecteur disciplinaire pour enquêter sur les propos tenus en conférence de presse par Manuel Pellegrini, avait indiqué l'UEFA dans un communiqué. Selon l'issue de cette enquête, une décision sera prise pour donner ou non des suites disciplinaires".

thw/dhe/chc

PLUS:hp