NOUVELLES

Washington doit faire plus en Centrafrique et au Soudan du Sud (collectif ONG)

20/02/2014 05:58 EST | Actualisé 22/04/2014 05:12 EDT

Un collectif d'influentes organisations non gouvernementales, la plupart américaines, pressent les Etats-Unis de s'engager plus fortement au Soudan du Sud et en République centrafricaine (RCA), deux pays ravagés par des conflits à dimension religieuse et ethnique.

Dans un courrier du 14 février adressé au secrétaire d'Etat John Kerry, et dont l'AFP a obtenu une copie, ces 26 ONG exhortent Washington à "prendre des mesures pour que des opérations de maintien de la paix dans (les deux pays) aient les meilleures chances d'arrêter la violence, de protéger les civils et de stabiliser l'une des régions les plus volatiles de la planète".

Ces organisations, comme Human Right Watch, International Crisis Group, International Rescue Committee ou United to End Genocide, demandent que "les Etats-Unis rétablissent un engagement diplomatique solide en RCA et au Soudan du Sud".

Washington a de facto fermé à Noël 2012 son ambassade à Bangui et maintient une présence minimale à Juba.

"L'absence de personnel de l'USAID (l'agence d'aide humanitaire du département d'Etat, Ndlr) au Soudan du Sud et le manque de présence en RCA (...) donne l'impression que la politique américaine est incohérente en matière de prévention des crimes de masse", critiquent les ONG.

Marquée par son incapacité à empêcher le génocide au Rwanda en 1994, la diplomatie américaine s'est plusieurs fois alarmée d'une situation "pré-génocidaire" entre chrétiens et musulmans en Centrafrique et a évoqué ce risque pour le Soudan du Sud, où deux camps politiques et ethniques s'affrontent.

Dans ce pays né de la partition du Soudan en 2011, sous parrainage des Etats-Unis, la Mission des Nations unies au Soudan du Sud (Minuss) -- dont les effectifs viennent d'être portés à 12.000 Casques bleus -- protège 22.000 civils dans sa base de Malakal (Etat du Haut Nil) et 75.000 personnes dans tout le pays.

Pour la RCA, Washington a débloqué 100 millions de dollars d'assistance militaire logistique à la Misca, la force de l'Union africaine. Ces troupes, comme les soldats français, travaillent sous mandat de l'ONU, mais les Nations unies voudraient lancer une véritable opération de maintien de la paix, avec 10.000 Casques bleus.

Les ONG demandent ainsi à M. Kerry "d'inclure dans sa demande de budget (auprès du Congrès) pour l'année 2015 le financement d'une opération de l'ONU en RCA".

Le secrétaire d'Etat a bien reçu ce courrier et "les Etats-Unis continuent de travailler avec leurs partenaires africains et internationaux à une solution pacifique en RCA et au Soudan du Sud", a répondu à l'AFP un diplomate américain.

nr/bdx

PLUS:hp