NOUVELLES

Une association étudiante s'oppose à la venue de Robin Thicke à Boston

20/02/2014 01:29 EST | Actualisé 22/04/2014 05:12 EDT

BOSTON - Une association étudiante de l'Université de Boston demande à l'établissement scolaire d'annuler un prochain concert de Robin Thicke, affirmant que les paroles de ses chansons sont sexistes.

Les représentants de l'université ont cependant affirmé que cela ne se produira probablement pas.

Jeudi, quelque 1400 personnes avaient signé une pétition en ligne lancée par les Humanistes de l'Université de Boston.

La pétition indique qu'«il est déshonorant pour notre histoire féministe d'idolâtrer symboliquement Robin Thicke en lui permettant d'interpréter sa musique misogyne dans notre université» et que sa chanson, «Blurred Lines», «célèbre le fait d'avoir des relations sexuelles avec des femmes contre leur gré».

Un porte-parole de l'université a répondu que le spectacle prévu le 4 mars ne sera probablement pas annulé et que l'administration de l'établissement n'était pas responsable de sa programmation à l'aréna Agganis.

Un courriel envoyé à la porte-parole du chanteur est demeuré sans réponse.

PLUS:pc