NOUVELLES

Un reporter canado-égyptien décrie des conditions «insoutenables» à son procès

20/02/2014 12:51 EST | Actualisé 22/04/2014 05:12 EDT

LE CAIRE, Égypte - Un journaliste canado-égyptien a crié dans un tribunal du Caire, jeudi, que ses conditions de détention sont «psychologiquement insoutenables».

L'appel au secours de Mohamed Fahmy a été lancé alors qu'il a plaidé non coupable à des accusations qualifiées de «ridicules» par sa famille.

M. Fahmy a été arrêté à la fin décembre aux côtés de deux collègues de la chaîne d'information satellite Al-Jazira en anglais. Il fait face à plusieurs accusations, dont celle de faire partie d'une organisation terroriste — des allégations vigoureusement réfutées par sa famille et son employeur.

Le procès a été ajourné jusqu'au 5 mars après une audience de 40 minutes.

M. Fahmy est traduit en justice dans le cadre du procès de 20 personnes qui ont travaillé pour le réseau Al-Jazira, selon les autorités locales. Au moins 12 de ces personnes sont traduites en justice par contumace — elles sont toujours recherchées.

Les autorités dépeignent depuis longtemps le réseau Al-Jazira comme un organe biaisé envers le président chassé du pouvoir Mohammed Morsi et ses Frères musulmans, un groupe islamiste.

Al-Jazira nie ce préjugé favorable envers M. Morsi.

PLUS:pc