NOUVELLES

Un projet de loi pour assurer une épargne à tous les bébés koweïtiens

20/02/2014 10:47 EST | Actualisé 22/04/2014 05:12 EDT

Un député koweïtien a proposé jeudi la création d'un fonds spécial financé par le gouvernement et garantissant à chaque bébé koweïtien une cagnotte d'un montant total de 40.000 dollars (29.200 euros) à sa majorité.

Dans un projet de loi présenté au Parlement, le député Askar al-Enezi demande au gouvernement du riche émirat pétrolier de verser chaque mois 50 dinars (177 dollars) sur un compte réservé à chaque nouveau-né koweïtien.

L'argent devra être géré par la Kuwait Investment Athority (KIA), le fonds souverain de l'émirat, et le destinataire touchera le capital et les intérêts une fois devenu adulte.

L'auteur du projet entend ainsi aider les jeunes à mener une vie digne à l'âge adulte en utilisant l'argent pour faire des études universitaires, se marier ou à d'autres fins.

Le projet devra être voté par la Chambre et accepté par le gouvernement pour avoir force de loi.

Le Koweït assure déjà un système d'Etat-providence qui garantit à ses citoyens la quasi-gratuité des sevices publics, alors que salariés et sociétés ne paient pas d'impôts.

Mais le gouvernement a prévenu en octobre que ce système ne pouvait plus perdurer. Il entend reconsidérer les subventions et charges des services publics, et imposer un système d'imposition dans un pays qui tire 94% de ses revenus des recettes pétrolières.

Le Koweït, dont la population autochtone compte 1,24 million d'âmes, dispose d'avoirs estimés à plus de 400 milliards de dollars, placés en partie à l'étranger et gérés par la KIA.

oh/tm/fcc

PLUS:hp