NOUVELLES

Ukraine: principaux événements de la journée

20/02/2014 02:55 EST | Actualisé 22/04/2014 05:12 EDT

Voici les principaux événements de la journée de jeudi marquée par un déchaînement de violences ayant fait au moins 60 morts à Kiev, selon l'opposition:

JEUDI 20 FEVRIER :

- Vers 06H00 GMT (08h00 locales): Des centaines de manifestants radicaux armés de bâtons, de pavés et de cocktails Molotov chargent au Maïdan à Kiev, les forces anti-émeute Berkout qui répliquent avec des balles en caoutchouc, des grenades lacrymogène et à la kalachnikov. Vers 07h30 GMT, ils reprennent le contrôle de la place.

- 09h00 GMT: Après avoir rencontré les leaders de l'opposition, les ministres des affaires étrangères français, allemand et polonais, arrivent à la Présidence où ils s'entretiennent durant plusieurs heures avec le chef de l'Etat Viktor Ianoukovitch.

- 10h00 GMT: Le siège du gouvernement a été évacué par le personnel.

Les trois leaders de l'opposition déclarent dans un communiqué conjoint que la reprise des violences est une "provocation délibérée".

- Vers 11h45 GMT: La police appelle les habitants de Kiev à ne pas se rendre au centre-ville, théâtre de tirs nourris à balles réelles.

Le maire de la capitale annonce qu'il quitte le parti au pouvoir pour protester contre "le bain de sang".

- 12h00 GMT: Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov accuse des forces radicales de vouloir fomenter une guerre civile en Ukraine et dénonce les éventuelles sanctions de l'UE comme une "tentative d'intimidation", lors d'une conférence de presse à Bagdad.

- 14h00 GMT: Le ministère de l'Intérieur indique dans un communiqué que les policiers ont utilisé des armes à feu en "légitime défense". Il affirme qu'un tireur embusqué a pris des policiers pour cible et que vingt d'entre eux ont été blessés.

- 14h40 GMT: Le Kremlin annonce que le président Vladimir Poutine va envoyer à Kiev un représentant pour participer à une médiation avec l'opposition, à la demande du président ukrainien.

Plus de 60 manifestants ont été tués par balles dans le centre de Kiev, jeudi, selon le responsable des services médicaux de l'opposition.

- 15h00 GMT: Soixante-sept policiers ont été capturés par les manifestants, indique le ministère de l'Intérieur.

- 16h00 GMT: La Maison Blanche se dit "scandalisée" par les tirs des forces de l'ordre et exhorte le régime à retirer les policiers du centre de la capitale.

Les autorités municipales font état de 67 manifestants tués depuis mardi.

- 16h30 GMT: La troïka européenne négocie "une feuille de route" pour une sortie de crise pacifique avec le président Ianoukovitch, selon des sources diplomatiques allemandes. Les trois ministres ont décidé de rester jusqu'à vendredi pour poursuivre la négociation.

- 17h00 GMT: A Bruxelles les ministres européens des Affaires étrangères sont tombés d'accord sur des sanctions ciblées, y compris des interdictions de visas et des gels d'avoirs, contre ceux dont les mains "sont tachées de sang", annonce le chef de la diplomatie italienne à l'issue d'une réunion de crise.

- 18h50 GMT: La troïka a obtenu du président Ianoukovitch son accord pour des élections présidentielles et parlementaires anticipées en 2014, selon le Premier ministre polonais Donald Tusk.

- 19h30 GMT: Il n'y a pas encore d'accord politique avec le président ukrainien, selon l'opposant Vitali Klitschko et l'entourage du chef de la diplomatie française, Laurent Fabius à Kiev. Les trois ministres de l'UE retournent voir Ianoukovitch.

fm/gg

PLUS:hp