NOUVELLES

L'Ukraine, pays divisé en grande difficulté économique

20/02/2014 11:46 EST | Actualisé 22/04/2014 05:12 EDT

L'Ukraine, ex-république soviétique, où plusieurs dizaines de personnes ont été tuées en deux jours dans des scènes de guérilla urbaine à Kiev, traverse l'une des pires crises depuis son indépendance en 1991.

La contestation est née de la volte-face en novembre du président Viktor Ianoukovitch qui a renoncé subitement à un rapprochement avec l'Union européenne pour se tourner vers Moscou.

- SITUATION GEOGRAPHIQUE: Plus vaste pays du continent européen après la Russie (603.700 km2).

- CAPITALE: Kiev.

- POPULATION: 45,6 millions d'habitants en 2012 (Banque mondiale). Importante communauté russe.

- LANGUE: L'ukrainien (officiel). Le russe reste couramment parlé, notamment dans l'Est et le Sud.

- RELIGION: Les orthodoxes sont majoritaires.

- HISTOIRE: Sous la coupe de l'Empire russe depuis la fin du XVIIe siècle, l'Ukraine devient république fédérée de l'Union soviétique en 1922.

Proclamation de l'indépendance le 24 août 1991.

Le 26 avril 1986, le réacteur numéro quatre de la centrale nucléaire de Tchernobyl (nord) explose, contaminant une bonne partie de l'Europe et notamment des régions en Ukraine, au Bélarus et en Russie. La centrale est fermée fin 2000.

- POLITIQUE: En 2004, la victoire annoncée à la présidentielle du candidat pro-russe Viktor Ianoukovitch déclenche un mouvement de protestation (Révolution orange) qui porte au pouvoir l'opposant pro-occidental Viktor Iouchtchenko.

Mais la popularité de Iouchtchenko chute peu à peu, les réformes promises n'ayant pas eu lieu. Au fil des crises politiques, la Première ministre Ioulia Timochenko, son ancienne alliée, devient son ennemie jurée.

En 2010, Ianoukovitch remporte la présidentielle face à Timochenko, emprisonnée et condamnée en 2011 pour abus de pouvoir, à l'issue d'un procès "politique", selon l'UE qui réclame sa libération.

- ECONOMIE: Le pays, qui a connu une année 2013 catastrophique sur le plan économique et financier, est considérée comme proche de la faillite, selon des analystes.

En décembre, après avoir renoncé à une zone de libre échange avec l'UE, le président Ianoukovitch a opéré un rapprochement avec Moscou, qui lui a accordé un prêt de 15 milliards de dollars, dont 3 milliards ont déjà été versés, et une baisse de 30% du prix du gaz.

Le gaz est un sujet sensible entre la Russie, qui couvre 60% de la consommation ukrainienne, et son voisin qui constitue aussi le principal pays de transit du gaz russe exporté vers l'UE. En 2009, les Européens ont subi une interruption de deux semaines des livraisons russes, en raison d'un conflit sur le gaz entre Kiev et Moscou.

Début février, le groupe russe Gazprom a chiffré la dette gazière de l'Ukraine à 3,3 milliards de dollars.

+ PIB: 176 milliards de dollars en 2012 (BM).

+ Revenu par habitant: 3.500 dollars en 2012 (BM).

+ Chômage: 7,5% en 2012, prévision: 8% en 2013-2014 (Fonds monétaire international).

+ Monnaie: Le hryvnia. Pour éviter un effondrement de sa monnaie, la banque centrale a imposé des restrictions sur les mouvements de capitaux.

- DEFENSE: 129.950 hommes. Paramilitaires: 84.900, selon l'Institut international des études stratégiques (IISS, 2014).

doc-kd/acm/bc/gg

PLUS:hp