NOUVELLES

L'épicier Loblaw décide d'exporter davantage sa marque de vêtements Joe Fresh

20/02/2014 08:07 EST | Actualisé 22/04/2014 05:12 EDT

TORONTO - Le géant canadien de l'épicerie Compagnies Loblaw (TSX:L) a décidé d'exporter davantage sa marque de vêtements à bas prix Joe Fresh, dans le cadre d'une importante expansion qui visera les amateurs de mode au Moyen-Orient, en Europe de l'Est et en Corée du Sud.

L'entreprise a indiqué jeudi que son plan prévoyait l'ouverture de 120 magasins Joe Fresh dans 25 pays au cours des quatre prochaines années.

«C'est représentatif de ce que nous pensons depuis longtemps, soit qu'il existe un certain potentiel pour la marque Joe Fresh à l'échelle internationale et qu'il y a des gens pour nous aider à le réaliser», a déclaré le président du conseil de Loblaw, Galen Weston.

Actuellement, Loblaw vend les produits Joe Fresh dans plus de 300 magasins à travers le Canada de même que dans six établissements dans les États américains de New York et du New Jersey.

Le président de Loblaw, Vicente Trius, a indiqué que l'entreprise, la plus importante du secteur canadien des supermarchés d'alimentation, entendait également expérimenter en donnant de l'ampleur à sa plateforme électronique, en mettant à l'essai une option d'achat en ligne d'aliments et de biens non durables dans trois de ses magasins torontois.

La stratégie en ligne, qui gagne en popularité au Royaume-Uni, permet aux consommateurs d'acheter des articles en ligne et d'aller les chercher au magasin.

Plus tôt en journée, jeudi, Loblaw avait fait état de résultats trimestriels supérieurs aux attentes des analystes pour son quatrième trimestre.

La société a indiqué avoir enregistré un bénéfice net ajusté de 183 millions $, ou 65 cents par action, au cours de la période de trois mois terminée le 28 décembre. Cela représente un résultat en baisse de 1,1 pour cent comparativement à celui de la période équivalente un an auparavant, mais supérieur de 10 cents par action à celui prévu par les spécialistes.

Les revenus de Loblaw ont augmenté de 2,3 pour cent, à 7,64 milliards $. Il s'agit également d'un résultat supérieur à l'estimation des analystes.

Les ventes des magasins ouverts depuis au moins un an — une mesure importante au sein du secteur du détail — ont avancé de 0,6 pour cent par rapport à celles du quatrième trimestre d'il y a un an.

M. Trius a jugé important de retenir que les ventes des magasins comparables avaient profité cette année de la fête de l'Action de grâces, mais qu'elles avaient souffert de la tempête de glace qui a frappé l'Est canadien et d'une grève en Alberta.

Les analystes consultés par Thomson Reuters avaient prédit en moyenne un bénéfice net ajusté de 55 cents par action et des revenus de moins de 7,6 milliards $ pour le quatrième trimestre.

Sur l'ensemble de l'exercice 2013, Loblaw a enregistré un bénéfice net ajusté de 731 millions $, ou 2,60 $ par action, en hausse par rapport à celui de 710 millions $, ou 2,52 $ par action, réalisé en 2012.

Les revenus de l'épicier se sont élevés à 32,37 milliards $ durant l'exercice, contre 31,6 milliards $ un an plus tôt.

Loblaw possède les supermarchés Loblaws et Provigo de même que des marques de produits d'épicerie comme le Choix du Président, en plus de la ligne de vêtements Joe Fresh.

Les actions de Loblaw ont terminé la séance de jeudi à 44,29 $ à la Bourse de Toronto, en hausse de 2,01 $, soit 4,8 pour cent, par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc