NOUVELLES

Le Canada poursuit sur sa lancée avec deux autres médailles d'or

20/02/2014 04:59 EST | Actualisé 22/04/2014 05:12 EDT

SOTCHI, Russie - Moins de 24 heures après avoir finalement retrouvé la première marche du podium grâce à Kaillie Humphries et Heather Moyse en bobsleigh féminin, le Canada a poursuivi sur sa lancée en ajoutant deux médailles d'or à sa récolte, jeudi.

L'équipe canadienne de hockey féminin a procuré une légère frousse aux amateurs, mais elle a réussi à défendre son titre olympique avec succès pour la quatrième fois consécutive. La Québécoise Marie-Philip Poulin a une fois de plus joué les héros en inscrivant le but égalisateur et celui de la victoire, elle qui avait marqué les deux buts des siennes en finale, à Vancouver.

Les Canadiennes accusaient un retard de deux buts avec un peu plus de trois minutes à faire et elles ont trouvé le fond du filet à deux reprises pour forcer la tenue de la prolongation.

Poulin, qui a joué le tournoi olympique en dépit d'une blessure à la jambe, a complété le jeu de Laura Fortino alors que le Canada attaquait avec une patineuse en plus, Hilary Knight étant au cachot pour avoir asséné un double échec à Hayley Wickenheiser alors que celle-ci s'amenait en échappée.

Postée dans le cercle gauche, Poulin a inscrit son cinquième du tournoi d'un tir des poignets, surprenant la gardienne Jessie Vetter, qui a stoppé 28 tirs, complètement hors position.

«Quel ''feeling'' incroyable, a-t-elle lancé aux journalistes, un large sourire au visage. C'est un moment vraiment inoubliable. C'est un autre rêve qui se réalise, je n'aurais pas pu demander mieux.»

La patineuse de 22 ans avait permis au Canada de créer l'égalité avec 55 secondes à faire dans le match. Profitant d'une patineuse en plus en raison du retour au banc de la gardienne Shannon Szabados, Poulin a complété le jeu de Rebecca Johnston et de Haley Irwin à l'aide de beau tir des poignets à bout portant, semant l'hystérie dans le Bolshoï.

Quelques heures plus tôt, la skip canadienne Jennifer Jones et son équipe avaient donné le ton à la journée en procurant au curling féminin canadien une première médaille d'or olympique depuis le triomphe de Sandra Schmirler aux Jeux de Nagano en 1998.

Jones a remporté la médaille d'or en vertu d'une victoire de 6-3 face à la Suède en finale. Jones et ses coéquipières Kaitlyn Lawes, Jill Officer et Dawn McEwen ont confirmé leur victoire en marquant deux points au neuvième bout, sous l'oeil attentif de l'entraîneur de l'équipe de hockey masculin, Mike Babcock.

«C'est fou. C'est un rêve devenu réalité, a-t-elle dit. C'est incroyable. Nous avons connu la meilleure semaine de notre vie. Nous sommes médaillées d'or.»

Jones a ainsi couronné un tournoi olympique parfait pour son équipe avec une 11e victoire consécutive. Avec cet exploit, elle a imité le skip canadien Kevin Martin, qui a déjà remporté l'or olympique en conservant une fiche parfaite au cours du tournoi.

En ski-cross, les Canadiens Chris Del Bosco, David Duncan et Brady Leman espéraient réaliser un triplé à l'occasion de la deuxième épreuve de ski cross masculin de l'histoire des Jeux olympiques, mais ils sont tous repartis les mains vides alors que trois Français ont monopolisé le podium pour la première fois de leur histoire.

La Canadienne Rosalind Groenewoud, qui a remporté une médaille d'argent aux X-Games le mois dernier, un peu plus de cinq semaines après avoir subi une opération aux deux genoux, a terminé septième à l'épreuve féminine de demi-lune à ski. La skieuse originaire de Calgary avait terminé au sixième rang lors de la ronde de qualifications avec un total de 82.00 points.

Au concours individuel de patinage artistique, Kaetlyn Osmond, de Marystown, Terre-Neuve-et-Labrador, s'est classée 13e tandis que Gabrielle Daleman, de Newmarket, en Ontario, a fini au 17e rang.

PLUS:pc