NOUVELLES

La Norvège gagne l'or à Sotchi au combiné nordique par équipes

20/02/2014 04:19 EST | Actualisé 21/04/2014 05:12 EDT

KRASNAÏA POLIANA, Russie - Le spécialiste du ski de fond Magnus Moan a effacé un retard de 25 secondes lors de la première manche du relais et la Norvège a devancé l'Allemagne et l'Autriche afin de mettre la main sur la médaille d'or lors de la compétition par équipes de combiné nordique, jeudi.

Le dernier fondeur norvégien du relais Joergen Graabak, qui avait gagné l'or au grand tremplin mardi, a eu le meilleur au sprint contre l'Allemand Fabian Riessle dans les derniers 100 mètres. Il a aidé la Norvège à l'emporter par 0,3 seconde.

L'Autriche, double championne en titre, a pris le troisième rang, à 3,4 secondes de la tête.

«Je n'arrive pas à y croire, c'est encore plus gros», a dit Graabak en parlant de sa deuxième victoire à Sotchi.

La Norvège a complété le relais 4x5 kilomètres en 47 minutes et 13,5 secondes.

L'Allemagne avait pris les devants quand chacun de ses quatre représentants, dont le médaillé d'or sur tremplin normal Eric Frenzel, avaient réussi des sauts d'au moins 125 mètres au grand tremplin.

Frenzel, qui avait pris le 10e rang au grand tremplin alors qu'il était ennuyé par un virus, était le premier fondeur en piste pour l'Allemange. Il a pris le départ avec une avance de sept secondes sur l'Autrichien Lukas Klapfer et de 25 secondes sur Moan.

«J'avais de la difficulté à respirer, mais j'ai tout tenté et je suis heureux d'avoir contribué», a déclaré Frenzel.

Klapfer, Frenzel et Moan ont terminé le premier segment dans un intervalle d'une seconde et les fondeurs des trois pays sont restés groupés jusqu'à la fin de la course, alors que les Français n'ont jamais été en mesure de s'approcher et ont pris le quatrième rang.

«Mon objectif était de rattraper le retard de 25 secondes, a indiqué Moan. J'ai fait mon travail. Je devais skier un peu plus vite vers la fin, mais les deux autres gars suivaient le rythme.»

PLUS:pc