NOUVELLES

USA: une juge invalide une portion du tracé de l'oléoduc Keystone XL

19/02/2014 06:24 EST | Actualisé 21/04/2014 05:12 EDT

Les opposants au très controversé oléoduc Keystone XL ont remporté mercredi une victoire avec l'annulation par une juge du Nebraska d'une portion du tracé approuvé l'année dernière par le gouverneur de cet Etat du centre des Etats-Unis.

Dans sa décision qui ne porte pas sur le tracé lui-même ou sur l'oléoduc, la juge a estimé qu'il ne revenait pas au gouverneur de se saisir de cette question car cela dépassait ses compétences. Il revient selon elle à une commission de service publique d'étudier et de donner son aval à ce projet.

Le 22 janvier 2013, le gouverneur du Nebraska Dave Heineman avait approuvé un nouveau tracé de l'oléoduc pour acheminer du pétrole brut extraits des sables bitumineux de l'ouest canadien vers les raffineries du Texas.

La portion sud de l'oléoduc entre le Nebraska et le Texas fonctionne déjà. Mais c'est la liaison entre cette portion et le Canada qui soulève de nombreuses contestations.

Dans un rapport rendu fin janvier, l'administration américaine a estimé que la construction de la portion entre les Etats-Unis et le Canada n'aurait pas d'impact environnemental majeur, en particulier sur le climat.

Barack Obama, à qui revient la décision finale, n'a pas dit quand il trancherait. Le secrétaire d'Etat John Kerry a encore trois mois pour émettre une recommandation. Le 17 janvier, il avait promis aux Canadiens une réponse "rapide".

Le président américain devait rencontrer mercredi au Mexique le Premier ministre canadien Stephen Harper dans le cadre d'un sommet nord-américain. Le gouvernement canadien presse les États-Unis de prendre une décision concernant le pipeline Keystone XL.

bur-mso/rap/mdm

PLUS:hp