NOUVELLES

Prochain engagement de la Brigade franco-allemande au Mali

19/02/2014 08:47 EST | Actualisé 21/04/2014 05:12 EDT

Des militaires de la Brigade franco-allemande (BFA) vont être envoyés au Mali, premier déploiement de cette unité en Afrique, ont annoncé mercredi Paris et Berlin, à l'issue d'un Conseil franco-allemand de défense et de sécurité.

"La France et l'Allemagne ont décidé d'engager des éléments de la BFA au Mali: ce premier déploiement dans le cadre de l'UE et sur un théâtre africain incarnera leur engagement commun pour la stabilisation de la région", précise un communiqué du Conseil franco-allemand diffusé par le ministère français des Affaires étrangères.

Le nombre de militaires qui seront engagés au Mali et la date de leur arrivée n'a pas été précisé par le ministère après une réunion des ministres français et allemands des Affaires étrangères et de la Défense dans le cadre de ce Conseil.

La BFA s'intégrera dans la mission européenne EUTM-Mali de formation des forces armées maliennes. Lancée le 18 février 2013, celle-ci a déjà permis, en un an, de renforcer les capacités opérationnelles de près de 3.000 soldats, de manière à permettre au gouvernement malien d'assurer ses missions sur l'ensemble de son territoire.

Une intervention militaire française dans le Nord du Mali, lancée en janvier 2013, a permis de chasser de cette région les groupes armés jihadistes qui l'occupaient, mais l'instabilité demeure dans cette immense zone occupant les deux tiers du territoire malien et difficile à contrôler totalement.

Créée en 1989, la Brigade franco-allemande, dont l'état-major est basé à Mullheim, en Allemagne, compte environ 4.800 hommes des deux côtés du Rhin. Elle a notamment été engagée au Kosovo et en Afghanistan.

Plusieurs questions étaient à l'ordre du jour du Conseil franco-allemand de Défense, notamment la situation en République Centrafricaine et au Mali, le renforcement de la politique de sécurité et de défense commune à la suite du Conseil européen des 19 et 20 décembre 2013 et la préparation du prochain sommet de l'OTAN, qui se tiendra les 4 et 5 septembre au Royaume-Uni.

cr/prh/jlb

PLUS:hp