NOUVELLES

P.K. Subban et Matt Duchene seront laissés de côté face à la Lettonie

19/02/2014 03:27 EST | Actualisé 20/04/2014 05:12 EDT
ASSOCIATED PRESS
Sweden's Staffan Kronwall, back, fights for a puck with Matt Duchene, front, from Canada during their qualification round group F Hockey World Championships match in Kosice, Slovakia, Monday, May 9, 2011. (AP Photo/Petr David Josek)

SOTCHI, Russie - Le défenseur P.K. Subban et l'attaquant Matt Duchene ne seront pas en uniforme pour Équipe Canada lors de son duel quart de finale face à la Lettonie, mercredi soir.

Cela signifie que Martin St-Louis sera de retour dans la formation, après avoir été laissé de côté lors du match contre la Finlande, dimanche.

L'attaquant de 38 ans s'est dit prêt à relever le défi.

«Dans de tels tournois, vous savez que vous pouvez vous retrouver dans une telle situation, a déclaré St-Louis. Vous sautez sur la glace avec l'objectif de mériter une autre présence.»

Si le personnel d'entraîneurs garde ses unités intactes par rapport à la séance d'entraînement de mardi, c'est donc dire que Sidney Crosby jouera au centre, entouré de Chris Kunitz et de Patrice Bergeron, que le deuxième trio sera formé de Ryan Getzlaf, Jamie Benn et Corey Perry, le troisième, de Jonathan Toews, Patrick Marleau et Jeff Carter, et le quatrième, de John Tavares, Patrick Sharp et Rick Nash, auquel contribuera également St-Louis.

«Le fait est que nous faisons appel à 13 attaquants à chaque match, a noté l'entraîneur en chef Mike Babcock. Un joueur aura à peine l'occasion de jouer. C'est une situation difficile pour des gars habitués de jouer pendant 22 minutes. Mais les choses sont ainsi. Vous devez trouver un moyen d'aider quand l'occasion se présente.»

St-Louis a les aptitudes pour réaliser un jeu important à un moment crucial d'un match, mais c'est aussi le cas de Duchene et de Subban. Dan Hamhuis sera le septième défenseur, laissant Subban dans les gradins pour la troisième fois en quatre rencontres.

Babcock a confié que Subban, vainqueur du trophée Norris à titre de meilleur défenseur dans la LNH la saison dernière, accepte bien la situation.

«C'est un gars qui est fier. Et il est ici et n'a pas l'occasion de revêtir l'uniforme. Personne n'est emballé par cette situation. Ce sont des décisions difficiles à prendre et, en fin de compte, ils doivent l'accepter. Mais ça ne veut pas dire qu'ils doivent l'apprécier. Mais il faut afficher un comportement professionnel et demeurer un bon coéquipier, car il faut penser en fonction du Canada et non de soi. Tant que l'on s'en souvient tous, tout ira bien.»

Le Canada devra former un ensemble bien homogène, mercredi soir, contre une formation lettone dont on ne connaît que très peu de membres, mis à part l'entraîneur en chef Ted Nolan et le vétéran défenseur de 41 ans Sandis Ozolinsh.

«Je sais que Sandis Ozolinsh a joué pour mon équipe et m'a aidé à atteindre le septième match de la finale de la coupe Stanley, et qu'il est leur capitaine, a rappelé Babcock. Cette équipe forme un meilleur tout que si l'on additionne chacun de ses éléments individuels.»

La Lettonie a défait la Suisse 3-1 mardi soir et, lors de ce match, Patrick Marleau a noté que les Lettons formaient un groupe «structuré».

«Il n'y aura pas beaucoup de failles défensives et si de telles opportunités se présentent, il faudra en profiter.»

Babcock a été impressionné par la ténacité de la Lettonie.

«Ils ont eu quelques bonnes chances contre (le gardien suisse Jonas) Hiller, mais ils ont passé beaucoup de temps dans leur territoire. Ted (Nolan) a demandé un temps d'arrêt et les joueurs étaient pliés en deux, et sur le point de mourir. Et j'ai noté cela en d'autres occasions. Mais ils se sont accrochés et ont bataillé. Si j'étais un Letton, je serais très, très fier. Ils se sont battus. C'est tout ce que vous pouvez demander. Vous devez soutirer le maximum de ce que vous avez entre les mains.»

Carey Price gardera les filets d'Équipe Canada et Roberto Luongo sera son adjoint.

INOLTRE SU HUFFPOST

Sotchi 2014 en photos