POLITIQUE

Pequistes.info: un nouveau mouvement citoyen sur les réseaux sociaux

19/02/2014 08:19 EST | Actualisé 19/02/2014 08:51 EST
MADOC

Un nouveau mouvement citoyen sur les réseaux sociaux tente de mettre en lumière les «aberrations, scandales, tromperies, divisions et mensonges» du Parti québécois à l’aube d’une élection provinciale.

Pequistes.info en 2014 est en quelque sorte l’écho de Liberaux.net en 2012, site créé par Geneviève Tardy – L’Obstineuse – pour dénoncer les décisions du Parti libéral du Québec durant ses neuf années au pouvoir.

«On utilisera relativement le même concept pour dénoncer les agissements gouvernementaux répréhensibles et rendre plus accessibles ces informations pour la population», explique l'un des participants. «Peu importe le gouvernement, il doit y avoir une surveillance citoyenne qui doit être faite.»

Les personnes à l’origine du projet en sont actuellement à compiler les références et témoignages du public pour étoffer leur site web. Les internautes dénoncent, par exemple, les coupures à l'aide sociale, l'indexation des frais de scolarité, le maintien de la taxe santé, mais aussi l'exploration d'Anticosti annoncée la semaine dernière.

«En 18 mois au pouvoir, de 2012 à 2014, combien d'aberrations, scandales, tromperies, divisions et mensonges le Parti Québécois a-t-il perpétré?» - Pequistes.info

«L’Obstineuse» aurait d’ailleurs enregistré les noms de domaine Pequistes.net et Caquistes.net si un de ces partis était porté au pouvoir en 2012. Or, elle est maintenant conseillère politique pour le ministère de l’Environnement, «préférant répandre la propagande du gouvernement péquiste» selon ses détracteurs de Pequistes.info. Ils précisent toutefois que leur initiative n'est pas une «attaque», mais bien une façon de documenter les décisions du Parti québécois dont elle fait partie. «On respecte énormément le travail que Mme Tardy a fait sur Liberaux.net», précise le participant joint mercredi en soirée.

Depuis son lancement officiel, mardi, la page Facebook Pequistes.info a récolté plus de 1800 « j’aime ». Le site Internet complet devrait être disponible avant le déclenchement des élections ce printemps.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?

INOLTRE SU HUFFPOST

Pequistes.info