NOUVELLES

Les rêves de l'équipe russe de hockey s'écroulent devant leurs partisans

19/02/2014 12:27 EST | Actualisé 21/04/2014 05:12 EDT

SOTCHI, Russie - Une équipe de hockey russe sur laquelle pesaient des attentes immenses a été écartée des grands honneurs, mercredi, aux Jeux olympiques de Sotchi.

La Finlande a vaincu la Russie 3-1 en quarts de finale, éliminant les chances de la formation de décrocher une médaille olympique devant ses partisans. Les équipes de l'Union soviétique et de la Russie ont remporté huit médailles d'or en hockey, mais aucune ces 22 dernières années.

«Nous avons attendu et préparé ces Jeux pendant sept ans, et ce à quoi nous avions le plus hâte était le hockey sur glace, a dit Sergey Kazakov, un retraité de 58 ans de Moscou. Ce qui est arrivé aujourd'hui est une catastrophe et une honte pour la Russie.»

Un club comptant notamment Alexander Ovechkin, Pavel Datsyuk, Ilya Kovalchuk et Evgeni Malkin n'aura donc pas répondu aux attentes, devant une foule partisane qui adore le hockey, et qui aurait voulu voir le type de brio qu'a démontré les équipes soviétiques de l'Armée rouge.

Le parcours des Russes en hockey masculin se limite donc à ceci: un gain face aux Slovènes, un revers en fusillade contre les Américains, un gain dans le même contexte contre la Slovaquie, puis ce revers au profit de la Finlande.

Le gain de la Finlande n'est pas en soi une surprise. Les Finlandais avaient atteint les quarts de finale à titre de quatrièmes favoris, tandis que les Russes avaient dû gagner une ronde additionnelle pour se retrouver dans les huit meilleurs.

La Suède a maintenu sa fiche parfaite, l'emportant 5-0 en quarts contre la Slovénie. La Finlande et la Suède s'affronteront vendredi en demi-finales.

L'Américain Ted Ligety a remporté la médaille d'or du slalom géant masculin, devenant le premier Américain à décrocher deux médailles olympiques en ski alpin. Steve Missillier, de la France, a obtenu l'argent, tandis que son compatriote Alexis Pinturault a décroché le bronze.

Le planchiste russe d'origine américaine Vic Wild a remporté l'or au slalom géant parallèle hommes, quelques minutes après que son épouse russe, Alexa Zavarzina, eut obtenu le bronze chez les femmes. C'est la planchiste suisse Patrizia Kummer qui s'est assurée la plus haute marche du podium, devant la Japonaise Tomoka Takeuchi.

Au 13e jour des Jeux de Sotchi, la Norvège a remporté l'or en ski de fond sprint par équipe dames classique. Il s'agit d'un cinquième titre olympique pour Marit Bjoergen, qui avait forgé une avance significative dans la première partie de la course, avant de passer le relais à sa compatriote Ingvild Flugstad Oestberg.

La Finlande eu le dessus chez les hommes en ski de fond sprint par équipe classique, profitant d'une chute ayant ralenti ses deux plus proches rivaux en finale. La Russie a obtenu l'argent, et la Suède, le bronze.

En biathlon, le premier relais mixte aux Jeux a été remporté par la Norvège, Ole Einar Bjoerndalen devenant d'ailleurs l'athlète le plus décoré de l'histoire des Jeux d'hiver avec 13 médailles. Ce dernier a amélioré la marque qu'il partageait avec Bjorn Daehlie, égalant aussi le record de huit médailles d'or de son compatriote norvégien.

Tora Berger a raté deux cibles mais Tiril Eckhoff, Bjoerndalen et Emil Hegle Svendsen ont été parfaits au pas de tirs, en route vers la victoire. Les Tchèques et les Italiens ont suivi sur le podium, dans cet ordre.

Le relais mixte est nouveau au programme olympique, mais il est au programme de la Coupe du monde depuis plusieurs années.

PLUS:pc